En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le foot confiné dans ses doutes

    Coronavirus Covid-19

    Actus

    Coronavirus Covid-19

    Le foot confiné dans ses doutes

    11 mai 2020

    Nos révélations

    Ce lundi 11 mai marque le début d'un déconfinement lent et progressif pour 67 millions de français. Où en est le foot français ? Nos informations point par points et nos révélations...

    La finale de la Coupe de France déplacée

    Le comité exécutif de la Fédération, qui se déroule aujourd’hui devrait apporter des précisions sur l’avenir des championnats de National et de D1 féminine (club champion, montées et relégations) mais aussi sur la programmation de la finale de la Coupe de France. Prévue fin juillet ou début août, la rencontre entre le PSG et Saint-Etienne aura bien entendu lieu à huis clos, mais dans quelles conditions et dans quel stade ?

    Selon nos informations, il est sérieusement envisagé que le match ne se déroule pas au Stade de France mais dans un stade plus petit et dans un département moins touché par l’épidémie alors que l’Ile de France est toujours classée en rouge. La question du prix de la location du Stade est également à prendre en compte, la fédération espérant payer le moins cher possible, voir ne pas payer du tout pour l’organisation du match.

    Quelles équipes pour les finalistes ?

    L’autre interrogation, beaucoup plus importante, concerne les effectifs des clubs pour jouer cette finale. « J’ai demandé à la Fédération si jouait le match avec les effectifs de la saison 2019/2020 ou de la suivante » explique Bernard Caïazzo. « Je n’ai pas eu de réponse ».

    Si le PSG pourrait prolonger ses joueurs en fin de contrat jusqu’à la fin du mois d’août pour jouer la Ligue des Champions, et donc en profiter pour les finales de la Coupe de France comme de Coupe de la Ligue, qu’en sera-t-il pour les Verts ? Saliba prêté par Arsenal jusqu’au 30 juin sera-t-il de la partie ? Plusieurs Stéphanois sont annoncés sur le départ (Hamouma, Mvila, Fofana, Diony, Boudebouz, Perrin même qui pourrait arrêter sa carrière…) et leur participation à la finale sera alors compromise. Et les possibles recrues, d’un côté comme de l’autre ? Devront-elles se contenter de regarder le match à la télévision ? Alors que le déconfinement commence aujourd’hui, de nombreuses interrogations attendent des réponses. Un questionnement qui concerne bien sûr également la finale de la Coupe de la Ligue entre le PSG et Lyon. La FFF devrait apporter quelques réponses (où au moins donner des tendances) à la suite de son comex.

    Aulas ne devrait pas obtenir gain de cause

    Tous les observateurs s’accordent à dire que l’agitation médiatique du président Aulas n’a aucune chance d’aboutir. Et il faudrait un incroyable coup de tonnerre pour que la LFP revienne sur la décision de mettre un terme aux saisons de Ligue 1 et Ligue 2. Sauf incroyable et improbable retournement de situation, on devrait s’arrêter là. Contrairement aux propos du président de l’OL, les situations en Allemagne, en Espagne et en Italie, où des joueurs ont été testés positifs au virus (une dizaine par pays) ne plaide pas en faveur d’une reprise.

    Un retour progressif des supporters au stade

    Le casse-tête du mercato

    Il y a quelques jours encore, Didier Quilolot expliquait naïvement que le mercato en France devrait être fixé aux « dates habituelles ». C’est à dire, entre la première semaine de juin et le premier jour de septembre. Sauf que si les autres grands championnats reprennent la compétition, le mercato en Allemagne, en Espagne et en Italie sera forcément décalé (ouvrant au plus tôt à la fin de championnat), ce qui obligera la France à repousser les dates de son marché des transferts. Alors que les présidents de club et les entraineurs se plaignaient déjà de devoir commencer la saison avec un mercato ouvert (pendant le mois d’août), ce sera donc encore pire avec un mercato qui pourrait se terminer début octobre…

    Débuts de la saison 2020/2021 le 22 août

    Alors que Jean-Michel Aulas continue de demander à la LFP de faire « marche arrière » et de relancer la saison 2019/2020 on est toujours dans l’incertitude sur la reprise de la saison 2020/2021. Lors de son dernier comité exécutif (comex), la LFP a exprimé la volonté de débuter la saison le week-end des 22 et 23 août prochain. Mais à l’heure d’aujourd’hui rien n’est officiel. Ne serait-ce parce que l’incertitude plane toujours sur l’évolution de la crise sanitaire. Et notamment de l’apparition (et la façon de la maitriser) d’une « nouvelle vague » qui pourrait provoquer des modifications dans la programmation des évènements sportifs.

    Sans doute plus de matchs avec un nombre de spectateurs réduit

    Si la Ligue 1 et la Ligue 2 reprend bien lors du week-end des 22 et 23 août, deux journées minimum de championnat se joueront sans spectateurs (ou avec un nombre réduit). Le gouvernement ayant décidé qu’il n’y aurait pas de rassemblement de plus de 5000 personnes avant le 1er septembre. A l’heure actuelle, on a quand même du mal à imaginer un stade plein dès la première semaine de septembre pour la troisième journée de Ligue 1…

    Des stades avec un public clairsemé 

    C’est une des possibilités. Moins de 5000 dans un premier temps avec une montée en puissance selon la contenance des stades… Comme pour le déconfinement qui se fera petit à petit, les stades pourraient aussi se remplir doucement entre le mois de septembre et la fin de l’année. Tout dépendra bien sûr de l’évolution du virus, mais la solution est sérieusement évoquée au sein du gouvernement comme des hautes instances du football.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club