En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le foot suspendu à ses lèvres

    Coronavirus Covid-19

    Actus

    Coronavirus Covid-19

    Le foot suspendu à ses lèvres

    13 avr. 2020

    L'allocution présidentielle décisive pour la reprise des compétitions

    C'est seulement après l'allocution d'Emmanuel Macron ce soir que le football français va pouvoir s'organiser pour une éventuelle reprise.

    Ce soir à 20h02 (après les applaudissements en hommage au personnel hospitalier), Emmanuel Macron va prendre la parole. De ses quatre apparitions télévisées (il a déjà parlé trois fois), c’est sans doute la plus attendue.

    Après quatre semaines de confinement, les annonces du Président de la République vont donner la marche à suivre pour les prochains mois. En plus de certaines décisions économico-politiques très attendues, le chef du pays devrait donner les premières indications sur le déconfinement. Les dates, la façon dont il sera instauré et surtout, les règles sanitaires strictes qui vont l’accompagner.

    Des informations que le monde du foot attend avec autant d’impatience que d’anxiété, à l’image de tous les Français. Pas juste pour savoir quand ils pourront ressortir de chez eux et circuler librement, mais avant tout pour savoir quand l’économie pourra repartir.

    En ce qui concerne le foot, les notions de sport et d’économie sont très étroitement liées. La reprise des championnats de Ligue 1 et Ligue 2, mais aussi le début de la prochaine saison et la suite des compétitions européennes : rien ne se fera sans l’aval du gouvernement. C’est lui qui décidera, par effet papillon (il faut au minimum 15 jours de préparation avant de reprendre, trois semaines ce serait mieux) la date d’une possible reprise, mais aussi ses conditions.

    Selon les informations en provenance de l’Elysée, le confinement pourrait être prolongé jusqu’au 10 mai minimum, ce qui entrainerait une reprise des compétitions fin mai-début juin. Il s’agit de l’hypothèse la plus optimiste. On parle aussi d’un confinement jusqu’à la fin du mois de mai ! Dans ce cas-là, sans dérogation pour permettre une reprise des entrainements plus tôt, il sera extrêmement compliqué pour les compétitions de reprendre et d’aller à leur terme.

    Autre décision évoquée avec anxiété par les organisateurs de compétitions sportives (pas seulement le foot) : celle d’interdire tous rassemblements de plus de 100 personnes pendant le déconfinement. Combien de temps ? On parle de la fin de l’été pour un retour à la normal… Une décision qui aura un impact fort sur le football français avec l’obligation de jouer les dix dernières journées de Ligue 1 à huis clos. Sans parler des finales de coupes, à moins que ces dernières ne soit repoussées à l’automne. Dans le cas ou la Ligue des Champions reprenait, le PSG ne pourrait pas jouer devant se supporters en cas de match (quart ou demi) programmé au Parc.

    Le début de la saison 2020/2021 que la Ligue 1 espère pour le 23 août, pourrait également se dérouler à huis clos.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club