En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le grand retour des Pays-Bas

    LIGUE DES NATIONS

    Actus

    LIGUE DES NATIONS

    Le grand retour des Pays-Bas

    7 juin 2019

    Plus rien n'arrête les Bataves

    Depuis mars 2018, les Pays-Bas ont battu le Portugal, Champion d’Europe en titre (3-0), l’Allemagne, champion du Monde 2014 (3-0), le Champion du Monde 2018 (2-1) et hier, l’Angleterre, demi-finaliste du mondial (3-1).

    Des jeunes stars de l’Ajax (De Jong, De Ligt, Van de Beek), des vainqueurs de la Ligue des Champions avec Liverpool (Van Dijk, Vijnaldum) entourés par des joueurs aux qualités reconnus qui atteignent aujourd’hui leur apogée avec la sélection (Cillessen, Blind, Depay, ou le vétéran Babel…)…

    Après avoir mis du temps à tirer un trait sur la génération finaliste de la Coupe du Monde 2010 (Sneijder, Robben, Van Bommel, Van Persie…), puis battue en demi-finale au Brésil 4 ans plus tard (aux tirs au but par l’Argentine), les Pays-Bas sont en train de réussir un retour fracassant au sommet du football européen. Vainqueurs du groupe 1 de la Ligue des Nations l’automne dernier devant les deux derniers champions du monde, Virgil Vand Dijk et ses coéquipiers ont confirmé face à l’Angleterre, demi-finaliste de la Coupe du Monde, qu’il fallait de nouveau compter avec eux parmi les grandes nations européennes.

    Ronald Kooman, qui a pris en main la sélection en février 2018 a bâti une véritable machine à gagner.

    Une formation qui s’appuie sur un entrejeu mordant, précis et très actif, une domination territoriale sans égale, un pressing parfaitement organisé et une défense articulée autour de son capitaine, Virgil Van Dijk, véritable montagne sur laquelle les plus solides des buteurs (Kane, Giroud…) viennent se casser les crampons. Mais une des forces de Kooman (assisté par Gullit, excusez du peu…) a aussi été de donner un mental d’acier à son équipe. On se rappelle de l’égalisation dans les dernières secondes face à l’Allemagne en Ligue des Nations, qui avait offert la première place du groupe aux Néerlandais. Hier face à l’Angleterre, les Bataves étaient menés 0-1 avant de s’imposer 3-1. « Notre grand point fort est que nous ne baissons pas les bras. Nous faisons les efforts les uns pour les autres et nous n'abandonnons jamais, souligne Frenkie De Jong. Ce n'est pas la première fois que nous renversons un score ».

    Tombés à la 22ème place au classement FIFA en 2016, les Pays-Bas étaient remontés à la 16ème place début avril et pourraient intégrer le TOP 10 en cas de victoire contre le Portugal dimanche en finale. Van Dijk a déjà annoncé la couleur : il n’a pas peur de Ronaldo.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club