En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le nouveau tacle d'Aulas

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Le nouveau tacle d'Aulas

    26 juin 2020

    « Comparer nos dirigeants à Tebas serait une insulte »

    Jean-Michel Aulas a la rancune tenace. Et, même s’il semble résigné et résolu à ne plus rien espérer de la saison 2019/2020 en dehors (et c’est déjà pas mal) d’une victoire en Coupe de la Ligue ou (et) en Ligue des Champions qui lui permettrait de retrouver l’Europe, le président de l’Olympique Lyonnais ne perd pas une occasion de tacler les dirigeants du football français. Interrogé par l’agence espagnole EFE, Aulas a fustigé Le Graët, Quillot et Boy de la Tour sans les nommer. «L'arrêt de la ligue était une stupidité économique et une injustice sportive. La France est la risée de l'Europe», a-t-il regretté dans des propos rapportés par MaxiFoot. «Je parle avec les présidents de l'Atletico, du Real Madrid, de Barcelone, ils sont étonnés. Quand je vois Benzema marquer plus de buts que jamais et qu'en France, on n'a pas voulu reprendre, je désespère», explique Aulas qui a mis en avant le comportement de Javier Tebas. «Il a défendu les clubs et réussi à négocier avec l'UEFA. C'est une source de motivation pour son pays», a souligné le Français. «Comparer nos dirigeants à Tebas serait une insulte. C'est un grand leader qui a réussi à temporiser quand il fallait le faire et à accélérer au bon moment.»


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club