En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le plan parfait pour le football français

    Coronavirus Covid-19

    Actus

    Coronavirus Covid-19

    Le plan parfait pour le football français

    10 mai 2020

    Amicaux et finales des coupes fin juillet ?

    Après avoir acté la date de la fin de l'état d'urgence sanitaire au 10 juillet, le football français espère pouvoir profiter de la deuxième partie du mois de juillet pour jouer les deux finales de coupes et permettre aux clubs de disputer les premiers matchs amicaux. Un plan parfait que pourrait valider le comex de la FFF demain, mais qui reste soumis à l'évolution de la crise du Covid-19. Explications.

    En décidant de ramener au 10 juillet (contre le 24) la fin de l’état d’urgence sanitaire, le gouvernement a offert de nouvelles possibilités au football français. Alors que l’on attend d’une heure à l’autre le décret interdisant la pratique du football jusqu’à la fin de l’état d’urgence, la décision adoptée définitivement par le sénat hier n’est pas sans conséquences.

    En effet, elle pourrait, si l’évolution de la crise sanitaire le permet, permettre aux clubs de disputer des matchs amicaux dès le 11 juillet, ainsi que les finales des deux coupes nationales. Une hypothèse à multiples intérêts : celui de permettre aux finales de se disputer, et donc donner la possibilité à Saint-Etienne et Lyon de jouer une Coupe d’Europe la saison prochaine, mais aussi celui non négligeable de permettre aux deux clubs français encore en lice en Ligue des Champions (Lyon et Paris) de mieux se préparer pour terminer cette compétition (le 7 pour Lyon avec le match retour à Turin et le 10 ou le 11 pour le PSG avec le quart de finale aller). Alors que Jean-Michel Aulas s’inquiète (à juste titre) de l’état de forme de son équipe le 7 pour affronter une formation qui pourrait (si la Série A reprend comme espéré par les instances italiennes) avoir déjà une dizaine de matchs dans les jambes (« on va se faire massacrer » a commenté JMA sur RTL), ce laps de temps supplémentaire permettrait donc aux Gones comme aux Parisiens de se mettre en jambes.

    Ainsi, selon nos informations, la FFF souhaiterait programmer la finale de la Coupe de France (PSG - Saint-Etienne) aux alentours du 20 juillet. Une date qui permettrait aux Stéphanois comme aux Parisiens de jouer un match amical avant et à la finale de la Coupe de la Ligue (PSG - Lyon) de se dérouler la semaine suivante, avant l’entrée en lice de l’OL en C1.

    Un calendrier qui permettra à Lyon comme Paris d’avoir un minimum de préparation et ainsi d’être en mesure de disputer leurs chances face à des équipes qui, elles, sortiront d’un marathon pour terminer leurs championnats respectifs…

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club