En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le Werder, miroir d'une injustice

    Chronique

    Actus

    Chronique

    Le Werder, miroir d'une injustice

    1 juil. 2020

    Le coup de gueule de Stéphane Désenclos (rédacteur en chef)

    Alors que le Conseil d’Etat, qui donnera son avis vendredi sur le deuxième recours déposé par Amiens, ne devrait malheureusement pas inverser la tendance, la Bundesliga a donné samedi un formidable exemple de l’injustice qui frappe les Picards. Au terme de la 34ème et dernière journée de championnat, le Werder Brême est passé devant Düsseldorf pour se hisser à la 16ème place, synonyme de barrage. Et savez-vous où se trouvait le Werder au soir de la 25ème journée ? A la 17ème place, celle du premier relégable, avec 4 points de retard sur le barragiste… Vous allez me dire : le Werder ce n’est pas Amiens et vous aurez raison. Mais en ce début du mois de mars, l’équipe allemande n’avait remporté que 4 matchs en championnat, soit exactement le même nombre qu’Amiens au soir de la 28ème journée. Amiens qui comptait 4 points de retard sur le barragiste (Nîmes). En terme de points, les Picards faisaient même mieux que les Allemands avec une moyenne de 0,82 points par match contre 0,75… Bien entendu, personne n’est capable de dire qu’Amiens aurait réussi à faire en 10 matchs ce que les joueurs du Werder ont fait en 9. Il y a juste une certitude à ce jour : si la Bundesliga n’avait jamais repris, le Werder Brême serait en 2ème division et ne se préparerait pas à jouer le match de barrage, demain soir contre Heidenheim, troisième de Bundesliga 2, avec l'espoir de sauver sa place parmi l'élite.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club