En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    L'énigme Choupo Moting

    COUPE DE FRANCE

    Actus

    COUPE DE FRANCE

    L'énigme Choupo Moting

    3 avr. 2019

    > PSG - Nantes (21h)

    Très décevant à Toulouse dimanche, rarement décisif cette saison, Eric Maxim Choupo Moting pourrait enchainer par une deuxième titularisation de suite ce soir face à Nantes. L’international camerounais reste une énigme autant qu’un des points faibles de Tuchel…

    Si les transferts de Bernat et Kehrer ont soulevé des interrogations cet été, que dire de celui de Choupo Moting ? Le joueur lui-même ne cachait pas son étonnement quand celui qui allait être le nouvel entraineur du PSG lui a passé un coup de téléphone pour lui proposer de devenir la doublure de Cavani. Le technicien allemand et l’international camerounais s’étaient connus à Mayence, dont Tuchel a été l’entraîneur entre 2009 et 2014 (et où Choupo Moting a joué entre 2011 et 2014). Le joueur né à Hambourg et qui possède la double nationalité, camerounaise et allemande, a d’ailleurs fait l’essentiel de sa carrière en Allemagne (Hambourg, Nuremberg, Mayence et Schalke 04) avant de jouer un an à Stoke City où il était en fin de contrat quand Tuchel est allé le chercher. Un choix qui reste étrange à la lecture du CV du garçon : 65 buts en 294 matchs (toutes compétitions confondues) en 7 saisons. 5 la saison dernière en 32 matchs avec Stoke City qui avait décidé de ne pas le conserver.

    Tuchel : « c’est un joueur top niveau »

    « Il a un caractère top, c’est un joueur de top niveau, expliquait Tuchel en août dernier. A mon avis, nous devons avoir un joueur avec cette caractéristique, fort dans les airs. Il peut avoir un impact même pour une minute. Il est habitué à sortir du banc, il est toujours positif. Nous cherchions depuis longtemps un joueur avec ces caractéristiques ».

    8 mois plus tard, le joueur qui vient de fêter ses 30 ans, a joué 594 minutes en Ligue 1 (5 fois titulaire), n’a trouvé le chemin des filets qu’à 2 reprises et s’est surtout fait remarquer par ses énormes ratés, comme à Toulouse dimanche dernier. Il n’a jamais donné l’impression de pouvoir apporter quelque chose à l’équipe en cours de match, où même en tant que titulaire, si ce n’est peut-être, faire un peu le ménage autour de Mbappé.

    Adoré par le public du Parc, qui en a fait un de ses chouchous, l’international camerounais est en revanche régulièrement pointé du doigt par les spécialistes. Beaucoup se demandent ce qu’il fait là. Dimanche soir sur le plateau du Canal Football Club, Pierre Ménès estimait même qu’il « n’avait pas sa place en Ligue 1 ». Mais Tuchel ne le lâche pas. « Choupo est très professionnel, expliquait déjà l’entraîneur allemand en février. Il est chaque jour avec un bon état d’esprit. Il savait qu’il n’était pas le numéro 1 dans l’attaque, il est là pour être un bon remplaçant (…) C’est très important nous et l’équipe. Je sais que c’est difficile de rester en forme avec peu de minutes mais d’un autre côté c’est nécessaire qu’il montre chaque fois qu’il est prêt ». Un discours assumé par l’entraîneur du PSG mais de plus en plus remis en question au fil des matchs.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club