En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    LFP 1,  Aulas 0

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    LFP 1, Aulas 0

    22 mai 2020

    Lyon, Amiens et Toulouse obligés de saisir le Conseil d'Etat

    C’est une première victoire pour la LFP contre les trois présidents « frondeurs ». Le tribunal administratif de Paris s'est déclaré incompétent pour juger des recours introduits par Lyon, Amiens et Toulouse quant à l'arrêt des compétitions.

    Une décision accueillie avec enthousiasme par l’instance qui régie le football professionnel français. Dans un communiqué, cette dernière explique avoir « pris connaissance avec satisfaction du rejet des recours introduits par l'Olympique Lyonnais, l'Amiens SC et le Toulouse FC devant le juge des référés du tribunal administratif de Paris ». Avant de poursuivre : « celui-ci a logiquement retenu, par trois ordonnances rendues ce vendredi après-midi, que les décisions de portée générale prises par le Conseil d'administration de la Ligue le 30 avril dernier ne pouvaient être contestées que devant le Conseil d'État, qui est compétent pour connaître des actes de nature réglementaire pris par les autorités à compétence nationale telles que la LFP. »

    Mais il en faut beaucoup plus pour arrêter Jean-Michel Aulas qui a aussitôt répondu à la Ligue dans un communiqué. Après avoir pris acte de la décision du Tribunal administratif, le président de l’OL s’est dit « surpris que la LFP se réjouisse de la position du Tribunal Administratif alors que celui-ci ne s'est en aucun cas prononcé sur le bien fondé de sa demande ». Pour JMA, cela ne change « en aucun cas la nature et le fondement » de ses recours.

    Les trois clubs devraient donc saisir le Conseil d’Etat. C’est ce que le président d’Amiens, Bernard Joanin, a confirmé un peu plus tôt. Invité de l’Equipe du Soir, le président d’Amiens a assuré qu’il allait déposer un référé devant le Conseil d’Etat dès lundi.

    Plus tard dans un communiqué, son club a été plus loin. « L'Amiens SC reste plus que jamais déterminé à faire valoir ses droits et obtenir son maintien en Ligue 1 sur le terrain judiciaire au regard des circonstances injustes de sa relégation. Il a donc décidé de saisir immédiatement le Conseil d'État de sa demande de suspension de la décision du conseil d'administration de la LFP du 20 avril dernier accompagnée d'une demande d'annulation au fond de cette décision inacceptable. L'ensemble du club, de ses partenaires et de ses supporters maintiennent leur Union sacrée pour notre territoire ! »

    Si la Ligue a remporté la première bataille, la guerre continue...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club