En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Ligue 1 : la saison en 10 questions

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Ligue 1 : la saison en 10 questions

    20 août 2020

    Partie 2 : questions 6 à 10

    Dès demain la Ligue 1 reprend ses droits avec Bordeaux – Nantes en ouverture (19h). L’occasion de présenter la saison 2020/2021 à travers 10 questions. Partie 2 : questions 6 à 10.

    Quelle équipe peut créer la surprise ?

    8ème en 2019, 6ème en 2020… Pourquoi pas voir encore plus haut pour le Stade de Reims ? C’est un des clubs français dans lesquels on travaille le mieux et on ne voit pas ce qui peut les empêcher de rester à ce niveau. La Coupe d’Europe ? Il est vrai que les Rémois vont vivre un début d’automne très intense (ils vont jouer deux tours de qualification) mais le club est suffisamment lucide pour ne pas griller toutes ses cartouches sur la scène européenne. A l’image d’un Racing Club de Strasbourg qui a été secoué en début de saison dernière mais qui est revenu très fort, mais avec un peu plus de moyens (notamment grâce à la vente de Disasi), il faut se méfier de cette équipe qui la saison dernière avait commencé par gagner à Marseille, avant de battre le PSG, Rennes et Lille !

    Quid des Verts ?

    C’est une des grandes interrogations de cette saison : alors que Claude Puel continue son grand ménage au sein de l’effectif, le club a investi dans la jeunesse (à l’image d’Aouchiche, arraché au PSG à tout juste 18 ans). Saint-Etienne sera sans nul doute l’équipe la plus jeune de Ligue 1. Un véritable pari qui, si on en juge par la prestation fournie en finale de la Coupe de France, pourrait bien réserver de belles surprises au peuple vert qui mérite tellement une belle équipe. 15ème ou 5ème ? Bien malin celui qui pourra dire où se retrouveront les Stéphanois en fin de saison… Entre les deux sûrement, mais tout est possible, dans un sens comme dans l’autre.

    Que va devenir Bordeaux ?

    Secoués par des problèmes internes depuis le début du mercato (démission de Sousa remplacé tardivement par Gasset, départ du directeur sportif, direction chahutée par les supporters…) les Girondins de Bordeaux sont dans le flou le plus total. Le capitaine, Benoit Costil, a même demandé à être placé sur la liste des transferts ! C’est pour dire si le club va mal. Et pendant ce temps-là, l’équipe qui a manqué son championnat 2019/2020 peine à se dessiner. Les renforts se font attendre et l’avenir sportif paraît de plus en plus incertain… Dans ces conditions, le rôle joué par les Bordelais au cours de la prochaine saison reste une énigme. Régulièrement qualifiés pour l’Europe ces dernières saisons, les Girondins vont-ils rentrer définitivement dans le rang ? On en a bien peur…

    Qui va descendre ?

    Difficile de répondre à une telle question alors que le marché des transferts est loin d’être fermé. On peut juste dire que certaines équipes – elles le savent déjà elles mêmes – sont plus menacées que d’autres. On pense à Nîmes qui a perdu son mentor, Bernard Blaquart (remplacé par son adjoint, Frédéric Arpinon), Metz, même si Vincent Ognon fait du bon travail, ainsi que Dijon ou Brest. Ajoutons Lens (plus que Lorient qui nous paraît mieux armé) et vous avez un groupe de cinq équipes qui pourraient être en danger. Mais on n’est pas à l’abris d’une surprise (Nantes, Angers ou autres…).

    Quelles conséquences pour le Coronavirus ?

    En dehors de Saint-Etienne (1 match), Lyon (au minium 2 matchs) et Paris (au minimum 3 matchs), les 17 autres équipes de Ligue 1 vont se présenter les 22 et 23 août sans avoir joué le moindre match officiel depuis 5 mois et demi. Inutile de dire que la reprise risque d’être compliquée, même si toutes ont fait une longue préparation. Un avantage (de plus) pour les Parisiens qui pourraient faire encore davantage la différence en début de saison. Mais ce n’est pas tout. Le début de saison va se dérouler devant un nombre de supporters restreints (même si on peut espérer plus de 5000 personnes dans les stades), ce qui a forcément des conséquences. Des clubs comme Strasbourg, Saint-Etienne, Nantes, Lens, Marseille… où l’impact du public est très fort, seront forcément pénalisés.

    Il y a aussi un facteur X : la propagation du virus au sein même des clubs. Depuis le début de la préparation, près d’une cinquantaine de joueurs ont été testés positifs donc obligés de se mettre en quarantaine et de déclarer forfait avec leurs équipes respectives. Au delà de trois cas, le règlement sanitaire de la LFP envisage un report du match (ce qui a été le cas pour l’OM), mais certaines équipes pourraient être privées de leurs meilleurs joueurs en cas de coronavirus…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club