En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    LIGUE 2 : Lorient grand favori

    LIGUE 2

    Actus

    LIGUE 2

    LIGUE 2 : Lorient grand favori

    26 juil. 2019

    > 1ère journée 2019/2020 (20h)

    Quinze jours avant la Ligue 1, la Ligue 2 reprend ses droits dès ce soir avec la première journée de la saison 2019/2020. L’occasion de faire un état des forces en présence, même si l’histoire nous montre que le championnat de Ligue 2 est souvent imprévisible.

    LES FAVORIS :

    Le Havre, Lens et Lorient

    Sur ces trois clubs, un seul, Lens, a conservé son entraineur. Après avoir tenté de faire monter le HAC pendant trois saisons, Oswald Tanchot a été poussé vers la sortie pour laisser la place à Paul Le Guen. L’ancien coach de Lyon et du PSG est venu en Normandie avec les pleins pouvoirs pour redonner de l’ambition au club doyen. Et même si Le Havre a perdu un de ses meilleurs joueurs, Zinedine Ferhat, parti à Nîmes, il a gardé un effectif stable, renforcé notamment par l’arrivée de Mathieu Gorgelin, la doublure de Lopes à Lyon.

    A Lens comme à Lorient, on a tout fait pour se remettre au plus vite des déceptions de la saison dernière. Les Lensois, qui ont échoué lors du dernier match de barrage de façon cruelle se sont renforcés dans tous les secteurs de jeu (notamment avec l’arrivée de l’ancien bastiais et toulousain Cahuzac), alors que les Merlus comptent beaucoup sur Christophe Pelissier, leur nouveau coach, pour tirer l’équipe vers le haut. Les Bretons ont aussi enregistré des arrivées importantes, à l’image d’Umut Bozok (Nîmes). Le genre de joueur qui donne forcément de l’ambition à son équipe.

    LES OUTSIDERS :

    Auxerre, Paris FC, Guingamp, Caen et Troyes.

    Rien que le nom de Jean-Marc Furlan, nouvel entraineur de l’AJA donne de l’ambition au club bourguignon. L’arrivée du buteur serbe Dejan Sorgic (2ème meilleur buteur du championnat suisses avec le FC Thoune) devrait aussi aider. Sur la lancée de la saison dernière, le Paris FC espère jouer encore les trouble-fête, tout comme Troyes qui arrivé lancé. De leur côté, Guingamp et Caen, qui ont tous les deux changé d’entraîneur, rêvent d’une remontée immédiate.

    Sochaux, et surtout Nancy, prêts à nous surprendre

    LES SURPRISES :

    Sochaux, Clermont Foot, Valenciennes et Nancy.

    Parmi ces surprises identifiées, deux clubs qui se sont sauvés de justesse la saison dernière, Sochaux et Nancy. Les Lorrains veulent poursuivre sur leur rythme des matchs retour (29 points pris en 19 matchs), grâce notamment à un très bon recrutement au cœur de l’hiver. Quand aux Sochaliens, ils se sont montrés très actifs sur le marché des transferts, avec un recrutement très malin, comme le prêt de Thomas Touré par Angers ou l’arrivée de joueurs libres comme Thioune (Tarragone, D2 espagnole), Abdou (Nancy) ou encore Diedhiou (Mouscron, Belgique).

    Enfin Clermont Foot, qui a longtemps été en mesure de jouer les barrages la saison dernière (avant de craquer dans la dernière ligne droite) et qui restait sur une 6ème place en 2018. Les Auvergnats sous la direction d’un Pascal Gastien qui fait de l’excellent travail, ont de quoi créer la surprise. La vente du club en mars dernier leur a donné un nouvel élan, avec une amélioration notamment des structures du club et des moyens mis en œuvre au niveau de l’équipe première. D’où l’arrivée par exemple du jeune milieu espagnol, Mario Gonzalez, en provenance de Villarreal.  

    Valenciennes, également très actif sur le marché des transferts, peut créer la surprise.

    EN DANGER :

    Chambly, Le Mans, Rodez, Niort et l’AC Ajaccio

    Les trois promus (Chambly, Rodez et Le Mans) sont bien sûr en danger. Chambly n’a jamais connu ce niveau, Rodez revient au 2ème échelon national 26 ans après et Le Mans est reparti au niveau amateur en 2013 après ses déboires financiers. De son côté, Niort a montré des signes inquiétants la saison dernière, avec seulement 15 points pris lors des matchs retour (2 victoires). L'AC Ajaccio aussi est très fragile autant sportivement que dans ses structures, avec une grande remise en question qui a entraîné la démission du président Luciani.

    La 1ère journée de Ligue 2

    Vendredi 26 (20h) :

    AC Ajaccio - Le Havre

    Chambly - Valenciennes

    Clermont Foot - Châteauroux

    Nancy - Orléans

    Niort - Troyes

    Rodez - Auxerre

    Sochaux - Caen

    Samedi 27 (15h) :

    Le Mans - Lens

    Lundi 29 (20h45) :

    Lorient - Paris FC


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club