En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Lille grand gagnant d'une reprise à huis clos, pas Nîmes

    Coronavirus Covid-19

    Actus

    Coronavirus Covid-19

    Lille grand gagnant d'une reprise à huis clos, pas Nîmes

    22 avr. 2020

    Les Dogues n'ont que 4 matchs à domicile à jouer

    Si la Ligue 1 reprend, ce sera donc à huis clos. Mais alors, quel club sera le moins impacté et lequel le plus désavantagé ? Les Dogues qui n'ont que 4 matchs à jouer à domicile, contre 5 pour la majorité des équipes, et un calendrier plus facile, pourraient être les grands gagnants. Au contraire de Nîmes qui pourrait le payer cher...

    Le fait de devoir jouer la fin de la saison à huis clos confirme que le LOSC a tout pour être le principal gagnant d’une reprise du championnat. Non seulement les Lillois ont un calendrier plus facile que leurs principaux concurrents pour le podium, mais en plus ils ne leur reste que 4 rencontres à jouer dans leur stade contre 5 pour la majorité des autres équipes, voir même 6 pour Lyon, Bordeaux, Strasbourg et Toulouse.

    Dans l’autre sens, Nîmes sera le principal perdant. Non seulement les Gardois seraient sauvés dans le cas où la saison ne reprendrait pas, mais en plus les joueurs de Blaquart ont pris 20 de leurs 29 points à domicile. Bernardoni et ses coéquipiers ont encore 5 rencontres à jouer sur leur pelouse et seront pénalisés. Les Nîmois seront notamment privés du rôle de leur public dans le derby contre Montpellier (32ème journée).

    L'OM en danger ?

    Privé de supporters pour le classico, l’OM sera plus que jamais en danger face au PSG. Avec le Stade Vélodrome derrière lui et toute la pression des supporters avant et pendant le match, le club phocéen avait déjà très peu de chances de remporter le match, mais là, cela va devenir encore plus compliqué… Mais cet élément se retournera en faveur des Marseillais lors de la 33ème journée et le déplacement périlleux à Lyon. Cette fois, ce seront les Lyonnais qui ne pourront pas compter sur leurs supporters pour tenir le rôle du 12ème homme. Même si l’influence des fans lyonnais n’a pas grand chose à voir avec celle des Marseillais. Pour le compte de la 35ème journée, les Marseillais joueront aussi dans un stade de la Meinau vide, ce qui sera un avantage quand on connaît le rôle joué par les fans du Racing, un des stades français où la ferveur se fait le plus ressentir.

    Lors de la 37ème journée, la venue de Monaco sera le troisième gros match de l’OM dans son stade sans supporters après le PSG et Nice. A moins que d’ici là on est l’autorisation de jouer devant un public, ce qui reste très peu probable, les Marseillais qui ont la 6ème équipe à domicile, seront donc très impactés.

    Une chance en moins pour les Verts...

    La situation des Verts est paradoxale. En effet, alors qu’ils ont un des tous meilleurs publics de France, les Stéphanois sont très peu performants dans leur chaudron depuis le début de la saison. Mais on peut penser que lorsqu’ils devront aller chercher le maintien, les Verts auraient bien eu besoin de leurs supporters. Notamment contre Lille (36ème journée) et encore plus sûrement lors de la dernière journée contre Dijon. D’autant plus que la fois où les Verts ont dû jouer à huis-clos cette saison (contre Nantes lors de la 20ème journée), ils ont perdu.

    Equilibré pour Rennes et Lyon...

    En difficulté à domicile cette saison (seulement 15ème avec 20 points perdus sur sa pelouse), l’OL a quand même prouvé face à la Juve ou dans le derby que, quand il était plein, le Groupama Stadium avait son rôle à jouer. Il est clair que les supporters manqueront lors de la 33ème journée pour la venue de l’OM. Mais Lyon profitera aussi d’un Roazhon Park vide (30ème journée), mais aussi d’un climat plus serein à Dijon (35ème journée), là même ou le PSG, l’OM, Lille et Rennes ont perdu des points.

    Privé de supporters lors de la 30ème journée pour la venue de Lyon, Rennes, 4ème équipe de Ligue 1 à domicile, profitera en revanche d’une ambiance tamisée à Geoffroy-Guichard (32ème journée) et au Parc des Princes (37ème journée), ce qui équilibrera la balance…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club