En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Lille insensible à la pression ?

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Lille insensible à la pression ?

    31 mars 2019

    > Nantes - Lille (17h)

    Alors que Lyon fait tout pour mettre la pression sur Lille, c'est concentrés sereins et motivés que les Dogues se déplacent à Nantes cet après-midi. Cette semaine, Gérard Lopez est d'ailleurs venu en personne en conférence de presse pour rassurer tout le monde sur l'état d'esprit de son équipe.

    Au moment d’aborder le sprint final, on sent une atmosphère particulière dans tous les clubs de Ligue 1. La pression est aussi sur Lille. Le dauphin du PSG, qui a un calendrier difficile jusqu’à la fin de la saison (avec un déplacement à Lyon et la réception du PSG) reste sur une défaite à domicile face à Monaco et a tout fait pour évacuer la pression avant de se rendre à Nantes cet après-midi. Le président Gérard Lopez s’est même invité en conférence de presse pour soulager son groupe au moment d’aborder les neuf derniers matchs de la saison. Un peu à la façon d’un Jean-Michel Aulas qui attire la lumière pour laisser travailler les autres. « Nous voulons renforcer l'état esprit dans lequel se trouve le groupe, c'est-à-dire dans le calme et la sérénité, est venu expliquer le président du LOSC en conférence de presse. On veut rester dans notre bulle pendant les neuf journées qui restent à jouer.

    Si l'on compare ces neuf rendez-vous à un conflit, on était en mode bataille pendant les précédentes journées. Là, on est plus en mode commando ».

    « L’envie, pas la nécessité »

    Si Lille va tout faire pour terminer sur le podium, et si possible à la deuxième place directement qualificative pour la C1, Gérard Lopez a voulu mettre les choses au point : « On a l'envie, espérons plus d'envie que les autres, mais contrairement à nos adversaires (ndlr : comprenez Lyon et Marseille), pas la nécessité de disputer la Ligue des champions ».

    Cette ambition européenne, elle vient avant tout des joueurs fait remarquer le président du LOSC. «  J'ai rarement vu le groupe aussi concentré. Ils sont vraiment dans le truc. C'est un cercle vertueux. Si un de nous se mettait à perdre la tête, cela entraînerait de la nervosité dans tout le système. On a beaucoup de jeunes joueurs. Avec eux, on ne sait jamais à quoi s'attendre. Parfois, leur insouciance leur enlève le stress. Parfois, cela les impacte nerveusement. Là, les anciens prennent le dessus ».

    De manière indirecte, Gérard Lopez a aussi répondu à Jean-Michel Aulas qui fait de la venue de Lille au Groupama Stadium lors de la 35ème journée, une finale pour la deuxième place. « Je suis convaincu que c'est un match que l'on peut gagner. Ce calme est renforcé par le coach et moi. Mon rôle est d'être très honnête. Je les pousse au maximum à garder la place la plus élevée possible au classement, tout en leur expliquant qu'il n'y a pas de couperet si on n'y arrive pas ».

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club