En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Lille - PSG, pour le plaisir

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Lille - PSG, pour le plaisir

    14 avr. 2019

    > Lille - PSG (21h)

    Match du sacre pour le PSG, de la confirmation pour le LOSC... Tout est réuni pour faire de ce dernier match de la 32ème journée un véritable choc spectaculaire. Et même si le PSG sera encore privé de nombreux joueurs importants.

    C’est le choc que tout le monde attend. Le PSG pour être officiellement sacré champion de France et montrer que c’est bien lui le patron, le LOSC pour prouver au reste de la Ligue 1 qu’il mérite autant que Lyon la deuxième place ; et bien sûr tous les amoureux du foot, car sur le papier, les deux équipes possèdent dans leurs rangs la majorité des plus grands talents du championnat. En principe… Car les absences du jeune espoir portugais, Leao, côté Lillois (Thiago Maïa manque aussi à l’appel) et surtout de Neymar, Cavani, Di Maria et Marquinhos du côté du PSG, seront forcément préjudiciables à la qualité du spectacle. Elles auront aussi (pour les absences parisiennes) l’avantage de niveler le rapport de force entre les deux équipes.

    On l’a vu la semaine dernière contre Strasbourg, sans ses stars (dont Meunier qui fait son retour ce soir), auxquelles Tuchel avait ajouté Mbappé et Draxler en les plaçant sur le banc, le PSG vaut un premier tiers de tableau.

    Durant la semaine qui vient de s’écouler, Thomas Tuchel a essayé d’oublier qu’il aurait dû jouer un quart de finale aller de Ligue des Champions en réfléchissant à la meilleure façon de perturber les Lillois.

    Tuchel doit trouver la solution sans ses stars

    Avec une petite excitation supplémentaire : s’il y parvient, ce ne sera pas avec ses stars, mais grâce à une organisation de jeu parfaite et une tactique suivie à la lettre par ses joueurs. Lesquels ? Deux heures avant le coup d’envoi, il était encore impossible de le dire. Verratti, Kimpembe et Bernat manqueraient la finale de la Coupe de France en cas de carton jaune, ce qui pourrait aller jusqu’à les pousser sur le banc ? La question mérite d’être posée. Surtout pour Verratti, tellement indispensable au PSG.

    Bloquer les contres lillois, notamment en les forçant à défendre très bas pour agrandir l’espace avec son propre but, maîtriser Pépé, contrer le jeu aérien de Fonte et Soumaoro… Autant de défis que le club de la capitale se doit de relever pour ramener un résultat du Stade Pierre Mauroy.

    En face, le LOSC a vu la défaite de Lyon à Nantes lui enlever toute pression. Un point ferait le bonheur des Dogues qui en auraient ainsi 6 d’avance sur Lyon et 9 sur Saint-Etienne avant les 6 derniers matchs (et la perspective d’un déplacement au Groupama Stadium lors de la 35ème journée).

    En conférence de presse, Christophe Galtier a surtout évoqué le rôle de Verratti au PSG (« un joueur aussi important que Neymar ou Mbappé ») et fait passer l’intérêt du résultat avant la possibilité de retarder le sacre des Parisiens. « Paris sera champion de toute façon , mais si Paris est champion en prenant un point, on sera ravis du point pris ». Un match nul et tout le monde sera content ? D'accord, mais un 3-3 alors...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club