En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Lille, un banc qui assure

    COUPE DE FRANCE

    Actus

    COUPE DE FRANCE

    Lille, un banc qui assure

    22 janv. 2019

    > FC Sète 34 (N2) - Lille (20h55)

    De Youssouf Koné (photo), devenu titulaire depuis le départ de Fodé Ballo-Touré, à Luis Araujo, en passant par Edgard Ié ou Loïc Rémy, les remplaçants du LOSC assurent la qualité du banc.

    Ce n’est pas parce que Lille est un des clubs qui a fait le moins tourner ses titulaires durant la première partie de saison, qu’il n’a pas de banc de touche. A l’image de l’international malien, Youssouf Koné, sorti du banc pour prendre la suite de Fodé Ballo-Touré parti à Monaco (et qui faisait déjà l’objet de demandes de transferts cet été), le club du nord a des remplaçants performants.

    Youssouf Koné (défenseur 23 ans)

    Arrivé à Lille à l’âge de 18 ans, en provenance du Bakaridjan Barouéli (Mali), il signe son premier contrart pro en 2015, mais ne participe qu’à 5 matchs de Ligue 1 avec le LOSC avant d’être prêté la saison dernière à Reims. Indiscutable titulaire dans l’équipe qui survole la Ligue 2, il se blesse gravement en janvier et doit mettre un terme à sa saison. Revenu se soigner dans le nord, il est sur pied pour la reprise. « Quand on m’a prévenu de l’opportunité d’un transfert pour Ballo-Touré, j’ai expliqué que Youssouf était tout proche », souligne Galtier qui a toujours eu confiance.

    Thiago Maïa (milieu de terrain, 21 ans)

    C’est lui qui avait commencé la saison à la place de Thiago Mendes, avant de se blesser, puis de voir son coéquipier brésilien s’imposer au milieu. Recruté par Bielsa en 2017, le joueur de Santos est arrivé avec un titre de champion olympique ramené de Londres en 2016, en compagnie d’un certain Neymar. Après une première saison très compliquée dans le nord (où Bielsa l’utilisait un peu partout et même au poste de latéral gauche), le joueur de 21 ans, plus cher transfert de l’histoire du LOSC attend qu’on lui fasse complètement confiance.

    Edgard Ié (défenseur, 24 ans)

    Capable de jouer en défense centrale ou sur un côté, le Portugais a fait ses classes avec les équipes B de Villarreal et Barcelone avant de partir à Belenenses où Bielsa va le chercher en 2017. Très utilisé par le technicien argentin lors de sa première saison dans le nord (35 matchs de Ligue 1), il a été victime du recrutement de l’été (Celik et José Fonte notamment) et joue moins aujourd’hui. International espoir (12 matchs), il a également une sélection avec les A.

    Yves Dabila (défenseur, 22 ans)

    C’est en provenance de Monaco, qu’il avait rejoint à l’âge de 17 ans, que le jeune ivoirien est arrivé à Lille lors de l’été 2017. Surtout utilisé par Christophe Galtier lors de la deuxième partie de la saison, il est barré à son poste par une grosse concurrence mais a déjà démarré 8 matchs de Ligue 1 cette saison. Appelé en équipe nationale au mois d’août, il attend de fêter sa première sélection.

    Rémy, là pour encadrer les jeunes, mais pas que

    Gabriel (défenseur, 21 ans)

    Il y a deux ans, son arrivée à Lille en plein mercato hivernal avait suscité l’enthousiasme. International U20 avec le Brésil, le solide défenseur gaucher (1m90, 78 kg) n’a pas encore réussi à confirmer. D’abord prêté à Troyes la saison dernière, il n’a pas joué et a décidé au mois de février de revenir dans le nord. Où il n’a pas joué davantage. Difficile de savoir ce que vaut réellement ce jeune joueur, utilisé une fois par Galtier en Ligue 1 et titulaire lors de la défaite en 16ème de finale de la Coupe de la Ligue à Strasbourg (0-2).

    Loïc Rémy (attaquant, 31 ans)

    Inutile de présenter Loïc Rémy. International à 30 reprises entre 2009 et 2014, celui qui vient de fêter ses 31 ans, est venu à Lille pour encadrer les jeunes et jouer les doublures en attaque. Passé de Las Palmas à Getafe en cours de saison lors du précédent exercice, il a quand même réussi 8 buts en 23 matchs de Liga. Utilisé à 12 reprises par Galtier cette saison (6 fois comme titulaire, 6 fois remplaçant) il a inscrit un but.

    Luis Araujo (ailier gauche, 22 ans)

    Comme les deux Thiago (Maia et Mendès), Luis Arujo est arrivé lors de l’été 2017 sur la volonté express de Marcelo Bielsa. Révélé à Sao Paulo avec qui il a gagné la Copa Libertadores des moins de 20 ans en 2016, le jeune ailier gauche a d’abord beaucoup joué la saison dernière, avant de devenir un remplaçant de luxe avec Galtier. Doté d’une très belle technique et d’une superbe frappe de balle, le natif de Taquaritinga est rentré en jeu à 10 reprises (pour 3 titularisations) pour inscrire 2 buts.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club