En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    L'incroyable geste des joueurs de la Juve, la conférence de presse du Premier Ministre

    Coronavirus Covid-19

    Actus

    Coronavirus Covid-19

    L'incroyable geste des joueurs de la Juve, la conférence de presse du Premier Ministre

    28 mars 2020

    Le journal du Coronavirus

    Au cours d’un long entretien accordé au journal italien La Repubblica, le président de l’UEFA a évoqué la reprise des championnats et des Coupes d’Europe. « Personne ne sait quand la pandémie finira. Il y a un plan A, B ou C. On peut recommencer mi-mai, en juin ou fin juin » a expliqué Aleksander Ceferin pour qui il paraît difficilement envisageable de reprendre la saison au delà de ces dates. « Ensuite, si on ne réussit pas, la saison sera probablement perdue. Il y a aussi la proposition de finir cette saison au début de la prochaine, qui commencerait un peu plus tard. Il faudra des dérogations pour les contrats et décaler la période de mercato ».

    Dans un communiqué publié sur son site officiel,  la Juventus a indiqué que Maurizio Sarri et l'ensemble de l'équipe première avaient accepté de renoncer à 4 mois de salaire (mars, avril, mai et juin) pour compenser les pertes générées par la pandémie de coronavirus. « La Juventus tient à remercier les joueurs et l'entraîneur pour leur sens de la responsabilité dans une situation difficile pour tout le monde », expliquez le club dans le communiqué, qui précise qu'il renégociera cet accord en fonction de la date de reprise du Championnat d'Italie. Cet effort devrait permettre à la Juve de boucler l'exercice 2019-2020 avec un bilan financier positif de 90 millions d'euros.

    Ce samedi à 19h, 32.964 cas sont confirmés en France. On compte également 1995 décès.

    Retrouvez la chronique de Robert Lafont (PDG Lafont Presse et Entreprendre), sur le coronavirus sur le site www.entreprendre.fr

    Les mots forts d'Edouard Philippe et Olivier Veran

    Cette après-midi, le Premier Ministre a donné une conférence de presse en compagnie d’Olivier Veran, Ministre de la Santé, pour faire un point sur l’actualité lié à la crise sanitaire. Ce qu’il faut retenir :

    Au sujet du confinement

    Le Premier ministre a rappelé l’absolue nécessité de prendre au sérieux les mesures de confinement pour aider les soignants et aplatir la courbe de l’épidémie. Les autorités espèrent pouvoir voir les premiers impacts des mesures de confinement sur l’épidémie de Covid-19 en fin de semaine prochaine, a de son côté indiqué le Dr Arnaud Fontanet, épidémiologiste de l’Institut Pasteur, membre du Conseil scientifique installé par le gouvernement.

    La stratégie du gouvernement

    Edouard Philippe et Olivier Véran ont rappelé les deux grands axes de la stratégie du gouvernement : augmenter notre capacité d’accueil dans les services de réanimation et aplatir la courbe de propagation du virus et de cas graves avec le confinement à domicile.

    Olivier Véran a indiqué que le nombre de lits en réanimation serait porté à 14 500 sur tout le territoire, contre 5000 avant la crise.

    Les moyens

    A propos des moyens dévolus aux soignants, Olivier Véran a indiqué que la France avait commandé plus d’un milliard de masques. « Un pont aérien étroit et intensif entre la France et la Chine a été mis en place de manière à faciliter les entrées des masques sur notre territoire », a-t-il déclaré en rappelant que « la France a besoin de 40 millions de masques par semaine ».

    Test de dépistage

    Le ministre de la Santé a expliqué : « notre stratégie a évolué, avec l’épidémie et les données de la science. En stade 1 tout ce qui était cas suspect était systématiquement dépisté. En stade 2 et 3, l’OMS recommandait de tester les personnes fragiles, les soignants, les cas suspects, et c’est ce que nous faisons depuis plusieurs semaines (…) J’ai entendu l’appel du directeur de l’OMS à tester plus massivement. De 5000 tests par jour, nous sommes passés à 12 000 tests sur une journée comme aujourd’hui. Nous serons à 30 000 d’ici à une grosse semaine, nous atteindrons 50 000 tests par jour d’ici la fin mois d’avril. »

    Sur les traitements

    « Aucun traitement n’a fait ses preuves à ce jour, en France ou dans d’autres pays du monde, a affirmé le ministre de la Santé, à propos de la polémique sur l’efficacité de la chloroquine, défendue par le professeur Didier Raoult. Par dérogation, ce médicament pourra être prescrite pour des cas en réanimation, sur décision collégiale. Mais les données restent insuffisantes pour étendre sa prescription », a soutenu Olivier Véran.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club