En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Lopez : « on était partis pour se qualifier en Ligue des Champions »

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Lopez : « on était partis pour se qualifier en Ligue des Champions »

    29 avr. 2020

    Le président du LOSC conteste tout mode de classement !

    Après Jean-Michel Aulas, c’est au tour de Gérard Lopez d’annoncer des tensions extrêmes au moment de décider quel classement prendre en compte pour répartir les places européennes. En sachant qu’aujourd’hui la seule hypothèse fiable juridiquement reste l’annonce d’une « saison blanche ».

    Dans un entretien accordé à l’Equipe, le président du LOSC émet des réserves sur les informations prises en compte par la Ligue pour attribuer les places européennes. Saison blanche, gel du classement à la fin des matchs aller, après 27 ou 28 journées ? Lopez s’attend à voir chaque club défendre ses intérêts et il commence par lui, avançant qu’il est certain que son équipe (1 point derrière Rennes qui doit jouer au Parc) allait se qualifier pour la Ligue des Champions. « Aux Pays-Bas, ils ont décidé d’arrêter sans décerner le titre de champion ni reléguer, ce qui semble assez arbitraire et entraîne déjà des plaintes devant les tribunaux », explique le président de Lille. « Et en France ? Seule la saison blanche a une existence légale car il est écrit que seule une saison qui va au bout des 38 journées peut être validée. Le gouvernement pourrait donc permettre à la LFP de modifier son règlement, en ces circonstances exceptionnelles. Mais, à mes yeux, le gel de la saison est tout aussi peu acceptable que la saison blanche. Que ce soit à la 28ème journée, à la 27ème, à la 19ème ou au ratio du nombre de points pris par match, le gel ne me semble pas équitable ».

    « Nous avons joué deux fois contre Paris cette saison (pour deux défaites), alors que Rennes ne l’a joué qu’une fois »

    A l’instar de Jean-Michel Aulas, Gérard Lopez s’appuie sur des statistiques pour étayer sa défense. « Au cours des dix dernières années, le top 5 a régulièrement été modifié lors dix dernières journées. Nous avons étudié la question : 71 % des équipes ont changé de place dans les dix dernières journées, depuis dix ans. ». Le patron du LOSC évoque ensuite le calendrier de fin de saison.  « Le PSG a pris plus de 2,5 points par match cette saison ; nous, le LOSC, avons joué deux fois contre Paris cette saison (pour deux défaites), alors que Rennes, qui nous distance d’un point en Championnat, ne l’a joué qu’une fois. Est-ce équitable ? Est-il équitable qu’une équipe comme la nôtre soit jugée aux deux tiers sur sa phase aller alors que les équipes qui jouent la Ligue des champions sont beaucoup plus en difficulté en Championnat sur la phase aller ? ». Et à Gérard Lopez de conclure : « sur le terrain, on était partis pour se qualifier en Ligue des champions. J’en ai la certitude. »


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club