En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Lyon : retour vers le futur ?

    Olympique Lyonnais

    Actus

    Olympique Lyonnais

    Lyon : retour vers le futur ?

    7 oct. 2019

    Garde proche d'un retour

    De plus en plus menacé, Sylvinho n'a plus longtemps à attendre avant de connaitre son avenir. Et son successeur pourrait être Rémi Garde.

    Il ya un peu mois de 5 ans et demi, Rémi Garde quittait l’Olympique Lyonnnais malgré l’insistance de Jean-Michel Aulas pour le faire prolonger. Après trois saisons à la tête du club, marquées par une Coupe de France et un Trophée des Champions (tous les deux remportés en 2012), celui qui avait passé 9 ans comme joueur chez les Gones (entre 1994 et 1993) décidait de quitter le Rhône pour prendre du recul. 6 mois plus tard, il faisait son retour à Aston Villa, pour remplacer Tim Sherwood début novembre) dans une opération maintien désespérée et vaine. Il quittera le club anglais en fin de saison pour rebondir quelques semaines plus tard à l’Impact de Montreal où il constituera un staff d’anciens Lyonnais avec notamment Bats et Vercoutre. Une aventure qui s’est terminée au mois d’août à la suite d’une série de mauvais résultats (bien que le club était encore 7ème et en course pour les play-off) et la décision de la nouvelle direction de se séparer de lui.

    Avant même son départ du club de MLS, son nom avait été cité du côté de l’OL avant que Juninho ne décide de faire appel à Sylvinho.

    Aujourd’hui, le Français de 53 ans représente un peu « l’anti Sylvinho ». Expérimenté, il a fait ses preuves avec des schémas de jeu souvent novateurs et très perturbants pour les adversaires. « Garde, c’est l’atout tactique », disait de lui JMA à l’époque. Remi Garde est aussi l’homme qui a permis l’éclosion de Lacazette et lancé Lopes (lui confiant la place de n°1 lors de la saison 2013/2014) et Fékir dans le grand bain.

    Moins couteuse que l’option Blanc (qui plait énormément aux supporters mais beaucoup moins à Aulas) et moins risquée que celle menant à Ranieri, au profil de jeu peu emballant, la piste Garde a toutefois un défaut : celui de renvoyer l’image d’un retour en arrière…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club