En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Lyon sur les genoux à Lille ?

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Lyon sur les genoux à Lille ?

    8 mars 2020

    > Lyon - Lille (21h)

    En décidant de faire très peu tourner son équipe (avait-il le choix ?), Rudi Garcia l'a mis en danger avant de jouer un match capital dans la lutte pour le podium. C'est simple, 7 des 11 joueurs qui devraient être alignés ce soir ont joué trois fois plus que les Lillois en 12 jours.

    Après, la Juventus, le derby et le PSG en demi-finale de la Coupe de France, c’est Lille qui se pose sur la route des Lyonnais pour terminer le marathon qui aura vu les Gones jouer quatre matchs en 12 jours (du mercredi 26 février au dimanche 8 mars).

    Après trois affiches de prestige au Groupama Stadium, le déplacement à Lille est certes moins clinquant, mais sans doute encore plus important. En cas de défaite, les Gones seront à 9 points de leur adversaire du soir et 10 de Rennes, troisième. Autant dire que les espoirs de podium s’éloigneront sans doute à jamais… Alors que Rudi Garcia n’a pas souhaité sacrifier la Coupe de France (une demi-finale, on peut facilement le comprendre), on peut s’inquiéter de l’état physique de ses joueurs. En effet, l’entraîneur de l’OL ayant très peu fait tourner (13 titulaires sur les 3 matchs), ses joueurs risquent d’avoir les jambes lourdes face aux Lillois.

    En moyenne, les Lyonnais auront chacun joué quasiment trois fois plus que leurs adversaires en 12 jours. Sept d’entre eux (Lopes, Denayer, Marcelo, Tousart, Guimaraes, Aouar et Dembelé) sont même largement au delà avec 261 à 287 minutes de jeu contre une moyenne de 82 minutes chez les Dogues). En sachant qu’au début du mois, Garcia était le premier à s’interroger. « Certains joueurs sont-ils fatigués où ils plafonnent ? » relevait l’entraîneur de l’OL en conférence de presse. Des doutes qui ont été levées en partie seulement puisque le successeur de Sylvinho a dû mal à diluer sa confiance. Si Cornet et Koné sont ou ont été blessés, en revanche, Traoré, Cherki, Tete, Andersen, Lucas et Thiago Mendes (même pas dans le groupe ce soir), ont quasiment disparu de la circulation (une titularisation pour Traoré quand même sur les trois matchs).

    Contrairement aux commentaires (encore nombreux) très critiques à son égard, on peut comprendre le coach lyonnais. Il a trouvé son équipe et surtout, ne peut que regretter la différence de niveau au sein de ses joueurs. Comment vouloir enlever Dubois pour mettre Tété, Guimaraes pour Lucas ou Tousart pour Thiago Mendes ? Au delà des absences de Memphis et Reine-Adelaide qui portent préjudice à l’équipe, on constate que c’est le recrutement de l’été qui plombe les Gones. Jean Lucas, Thiago Mendes et Andersen n’ont pas répondu aux attentes placés en eux. Et ce soir, cela pourrait couter très cher aux protégés de Jean-Michel Aulas.  


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club