En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Mais où est passé Jules Keita ?

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Mais où est passé Jules Keita ?

    9 mars 2019

    > Dijon - Reims (20h)

    Arrivé à Dijon en juillet dernier après un an sans jouer, Jules Keita (20 ans) ne tardait pas à impressionner en Bourgogne grâce à une prestation exceptionnelle lors du succès 4-0 des siens face à Nice le 25 août (doublé et passe décisive). Désormais plus souvent placé, sur le banc ou en tribunes, l’ailier guinéen ne semble pas confirmer les espoirs placés en lui.

    « Les gens au pays m’appellent "Baba Neymar" et moi aussi, je peux être plus fort que lui, parce que le championnat n’a pas encore commencé. ». Par ses quelques mots confiés à l’issue de la rencontre face à Nice, le 25 août dernier, Jules Keita enflammait très vite les réseaux sociaux et s’offrait un véritable coup de projecteur, lui qui a passé près d’un an sans jouer au football, après la fin de son contrat stagiaire avec Bastia en juin 2017.

    Apprécié du public dijonnais grâce à ses dribbles et son accélération, le virevoltant ailier commençait son apprentissage en douceur sous les ordres d’Olivier Dall’oglio en entrant le plus souvent en court de jeu. Si son explosivité et son petit gabarit (1m68, 56kg) permettaient d’affoler les défenses de Ligue 1, les blessures n’allaient pas tarder a joué un mauvais tour à l’international U-20 guinéen. 

    Après une entorse de la cheville contractée avec la sélection U-23 guinéenne, le 20 novembre dernier, Jules Keita allait manquer la fin d’année avec le club dijonnais. Alors que l’éviction d’Olivier Dall’Oglio le 31 décembre laissait planer le doute sur l’avenir de l’ancien bastiais, Jules Keita débutait l’année par un but et deux passes décisives lors de la victoire 3-6 face à Saint-Etienne en Coupe de France, le 23 janvier. Inspiré, le fils de la légende guinéenne Mamadou Aliou Keita pouvait légitimement postuler à une place de titulaire sous les ordres d’Antoine Kombouaré.
    Pourtant, depuis l’arrivée de l’ancien tacticien du PSG sur le banc dijonnais le 10 janvier, Jules Keita doit se contenter d’un rôle de "super-sub" assez décevant à la vue de son potentiel. Pas de quoi décourager le capitaine Julio Tavares qui louait récemment les qualités du Guinéen au micro de France Bleu. « Jules a d’énormes qualités. Sa vitesse et sa percussion nous font énormément de bien. Tactiquement, il n’est pas encore prêt à faire 90 minutes, mais avec le temps, je pense que ça viendra ». Sauf que bientôt, il sera trop tard pour aider le DFCO à se maintenir.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club