En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Messi envers et contre tous

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Actus

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Messi envers et contre tous

    14 août 2020

    Bayern Munich - Barcelone (21h)

    Le 16 novembre 2003, c’est à Porto, à l’occasion de l’inauguration du stade du Dragon, que Lionel Messi a fait ses premiers pas avec l’équipe de Barcelone. La Pulga avait 16 ans et demi et attendra encore un peu avant de faire ses premiers pas en match officiel. Un peu moins de 17 ans plus tard, c’est plus au sud, à Lisbonne que le capitaine du Barça espère remporter sa 5ème Ligue des Champions, déjà 5 ans après la dernière. Une terre entièrement vouée à l’admiration de Cristiano Ronaldo que l’Argentin défie pour basculer encore un peu plus vers le titre de meilleur joueur de football de l’ère moderne.

    L’hostilité des gens dans la rue, jusqu’aux employés de l’hôtel et des membres de la sécurité pèse toutefois moins lourd que la puissance du Bayern Munich, qui est venu au Portugal en gonflant les pectoraux, après un incroyable parcours depuis la reprise des compétitions (13 matchs joués, 13 victoires, toutes compétitions confondues). Ennemi public numéro 1 du Portugal, Lionel Messi est pointé du doigt comme « l’homme à abattre » par les Munichois. Si l’équipe bavaroise a montré l’image d’une véritable machine de guerre avec un incroyable Lewandowski en artilleur en chef (13 buts en 7 matchs de C1), le Barça n’a jamais paru autant « Messi dépendant » que ces dernières années. Et dans le même temps, les détracteurs de la Pulga dénoncent sa baisse de niveau… Autant dire que les Espagnols ne font pas figure de favoris pour le quart de ce soir.

    La provocation de Rummenigge

    Quique Setien a été le premier à remettre les choses en place, mettant du coup encore un peu plus de pression sur le n°10 du Barça.

    « Lewandowski est un grand footballeur, mais il n'est pas à la hauteur de Leo (Messi). C'est clair pour tout le monde » a expliqué l’entraîneur des Catalans en conférence de presse. « Il a marqué 13 buts en Ligue des champions, et ses coéquipiers l'aident bien aussi. Il se trouve dans un grand moment de sa carrière, mais Leo aussi, comme on l’a vu contre Naples ». Arturo Vidal, qui a joué au Bayern avec Lewandowski, en a remis une couche à son tour. « Lewandowski est extraordinaire. C'est un buteur infatigable, très dangereux. Mais le comparer à Messi, c'est difficile. Messi, il vient d'une autre planète », a expliqué le Chilien.

    Hansi Flick, l’entraîneur du Bayern, est plutôt d’accord avec eux, même s’il a tenu à mettre en avant son buteur. « On ne peut pas comparer les deux joueurs. Robert est un avant-centre de classe mondiale, une assurance buts pour nous, et également un passeur. Messi est depuis des années, et de loin, le meilleur footballeur du monde. C'est un joueur d'exception, et je ne sais pas s'il y en aura un jour un autre comme lui », a complété le coach du Bayern. Rummenigge, lui, a fait dans la provocation. « Si Messi joue de son côté, Alphonso Davies s'occupera de lui. Alphonso n’a pas été souvent dribblé ou pris de vitesse cette saison. »

    Auteur de 31 buts et 26 passes décisives en 43 rencontres cette saison toutes compétitions confondues, Messi va jouer ce soir contre le Bayern, l’Allemagne, le Portugal et une grande partie de l’Espagne. Il aura besoin d’une équipe forte autour de lui pour éliminer le Bayern, ce dont doute tous les observateurs. Là est le défi de ce quart de finale pour les Espagnols.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club