En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Messi, plus unique que jamais ?

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Actus

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Messi, plus unique que jamais ?

    1 mai 2019

    > Barcelone - Liverpool (21h)

    Après 2009 et 2015, Lionel Messi veut tout faire pour conduire le Barça vers un nouveau triplé (championnat, coupe, C1) historique. L'occasion aussi pour l'Argentin de remporter son 6ème Ballon d'or et de prendre l'avantage une bonne fois pour toutes sur Ronaldo.

    Lionel Messi le sait : chaque pas de plus dans cette Ligue des Champions le rapproche d’un sixième Ballon d’Or. Le Trophée qui pourrait bien faire la différence à tout jamais entre lui et Ronaldo pour le titre de « meilleur footballeur de l’histoire » depuis Pelé. Mieux que quiconque, le génial argentin sait que 2019 peut être une des plus grandes années de sa carrière, dix ans tout juste après une autre saison historique. En 2009, le Barça avait aussi tout gagné : le championnat, la Coupe du Roi et la Ligue des Champions, alors que Messi, meilleur buteur de la C1 avec 9 buts, avait logiquement reçu le Ballon d’Or. C’était le premier de sa carrière. Dix ans plus tard, « la pulga » est non seulement toujours aussi fort, mais encore plus motivé que jamais pour tout gagner.

    Samedi dernier lors de la remise du Trophée de Champion d’Espagne, après la victoire des Catalans contre Levanté (1-0 but de… Messi), les observateurs ont ainsi été surpris de le voir heureux comme un gamin qui fêterait son premier titre, alors que c’était son 10ème !

    Messi veut tout et sans doute un peu plus encore cette C1 qui le fuit depuis 2015 (avec un autre triplé réussi au passage, en même temps que son 5ème Ballon d’Or) et cette victoire en finale contre la Juventus.

    « Il n'y a pas que Messi, mais il y a évidemment Messi » (Klopp)

    « Leo ouvre la voie et on le suit », a d’ailleurs prévenu Rakitic hier face aux journalistes. Valverde de son côté l’a choyé, bichonné… pour qu’il soit au top en ce mois de mai qui pourrait s’avérer historique (le Barça jouera la finale de la Coupe du Roi contre Valence, el 25 mai). « Messi est en forme. C'est vrai que ce mois-ci, il s'est reposé plus que d'autres», admet fièrement le technicien espagnol qui sait qu’un grand Messi peut amener le Barça sur le toit de l’Europe, là où il n’est plus monté depuis quatre ans. «Son niveau de compétitivité nous galvanise tous. Il nous force à donner le meilleur», ajoute Valverde qui sait qu’il va être compliqué de sortir des griffes de Liverpool, finaliste malheureux la saison dernière, mais qui est revenu plus fort cette saison, avec notamment l’apport du gardien de la Seleçao, Allison Becker.

    « C'est une équipe redoutable, avec une attaque extraordinaire, avec un niveau de pressing et de rythme très élevé, explique d’ailleurs Ernesto Valverde très méfiant avant la manche aller. On ne peut pas avoir de moment de distraction, pas même 10 minutes, parce que Liverpool a des accès de folie où, pendant 15 minutes, ils essaient de tout renverser. Souvent, ils y parviennent ».

    En face, Valverde compte plus que jamais sur son capitaine, programmé pour faire gagner ce genre du match au Barça. « Il n'y a pas que Messi, mais il y a évidemment Messi », souligne Jürgen Klopp de son côté...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club