En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Milan joue sa saison

    Coupe d'Italie

    Actus

    Coupe d'Italie

    Milan joue sa saison

    12 juin 2020

    Juventus - Milan AC (21h)

    Accroché (1-1) lors du match aller avant l'interruption des compétions, le Milan AC joue gros face à la Juve ce soir à Turin. C'est presque la dernière chance des Milanais de se qualifier pour une Coupe d'Europe...

    7ème à 3 points du 6ème et dernier qualifié potentiel pour la Ligue Europa, le Milan AC joue une partie de sa saison ce soir. Sur les quatre demi-finalistes de la compétition (l’inter et Naples complètent le tableau), l’équipe entrainée par Stefano Pioli est la seule qui peut tout perdre en ratant la finale. Cinquième la saison dernière mais épinglé par l’UEFA pour le fair-play financier, ce qui a entrainé son exclusion de la scène européenne, le deuxième club de Milan a du mal à relever la tête et court après son statut d’antan. Beaucoup trop irrégulier, si ce n’est dans la médiocrité (1 match gagné sur les 5 derniers joués avant l’interruption de la Série A), le Milan a vu un club comme l’Atalanta s’inviter à sa place dans un top 5 de plus en plus intouchable (9 points d’avance pour la Roma, 5ème) et est même fortement menacé au classement par l’Hellas Verone et Parme, respectivement 8ème et 9ème à un point mais avec un match en moins.

    Sans Ibra, avec Ronaldo, Matuidi et Rabiot

    Triste bilan pour l’équipe 7 fois vainqueur de la Ligue des Champions (la dernière fois en 2011) qui reconnaît elle-même qu’elle n’a plus la stature « économique et sportive d’avant ».

    Pourtant, en juillet dernier, c’est avec ambition et détermination que le club lombard envisageait la saison 2019/2020. Les Milanais ont dépensé plus de 100 millions sur le marché des transferts pour s’offrir une équipe compétitive, dont 25 millions pour le jeune espoir portugais du LOSC, Rafael Leao (grande déception de la saison), 24 pour lever l’option d’achat de Franck Kessié (Atalanta Bergame), 20 pour acheter Theo Hernandez au Real Madrid et 16 autres pour Ismael Bennacer tout juste vainqueur de la CAN avec l’Algérie. Mais la mayonnaise a du mal à prendre et le 8 octobre, Marco Giampaolo, arrivé pour prendre la place de Genaro Gattuso quelques semaines plus tôt a lui même été remplacé par Stefano Pioli. En débarquant à Milan, l’ancien entraineur de Bologne, l’Inter et la Fiorentina (où il a à chaque fois été démis de ses fonctions avant la fin de ses contrats) fixait l’objectif du club : la Ligue des Champions. Malgré l’arrivée d’Ibrahimovic en janvier, Milan compte aujourd’hui 12 points de retard (et un match en moins) que Bergame, quatrième…

    A l’aller les Lombards, pourtant réduits à 10 après l’expulsion de Théo Hernandez (deux jaunes) à la 70ème minute, pensaient bien tenir la victoire (1-0 but de Rébic à l’heure de jeu) mais la Juve revenait dans les toutes dernières minutes grâce à un penalty sévère. Un retourné acrobatique de Ronaldo contré de la main par Calabria, pourtant de dos. Sans pitié la VAR avait donné penalty transformé sans frémir par CR7. A l’époque, près de 80 000 supporters garnissaient les travées de Meazza, ce soir le match se jouera à huis clos et sans Ibra ni Hernandez (suspendus).

    Côté Turinois, Matuidi comme Rabiot sont dans le groupe au côté de Ronaldo, en revanche, Higuain, Chiellini et Ramsey sont absents.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club