En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Moldavie mode d'emploi

    EURO 2020

    Actus

    EURO 2020

    Moldavie mode d'emploi

    22 mars 2019

    > Moldavie - France (2045)

    C’est à Chisinau, capitale de la Moldavie, que l’équipe de France va entamer sa campagne de qualification pour l’Euro 2020. Le quotidien du foot vous dit sur cette sélection qui date de 1991, perdue au fin fond du classement de la FIFA…

    C’est où ?

    Petit pays d’Europe orientale, coincé entre la Roumanie et l’Ukraine, la Moldavie (environ 3,5 millions d’habitants) a une longue histoire liée à la Roumanie et plus tard l’ex URSS. La République de Moldavie née officiellement en 1991, suite au démentèlement de l’URSS.

    Le sélectionneur : Alexandru Spiridon

    Ancien international moldave (16 sélections entre 1991 et 1995), Alexandru Spiridon vient d’être nommé au poste de sélectionneur. Devenu entraineur au lendemain de sa carrière de joueur, il a uniquement entrainé en Moldavie, en dehors de ses récentes expériences en tant qu’adjoint au Chakhtar Donetsk et au Zenith Saint-Pétersbourg.

    170ème nation mondiale

    La Moldavie occupe la 170ème place au classement FIFA sur 211 nations classées. A titre de comparaison, c’est moins bien que la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Népal ou Tahiti (157ème). A côté de la Moldavie, le Luxembourg (87ème) fait figure d’épouvantail…

    Zimbru, petit stade

    C’est dans le stade de Zimbru (où joue le FC Zimbru), dans la capitale moldave de Chisinau que les Bleus vont jouer ce soir. Alors que 500 000 moldaves vivent à Chisinau, plus grand ville du pays, le petit stade inauguré en 2006 peut contenir 10500 spectateurs. Ce soir il devrait être archi comble.

    Sheriff Tiraspol, club phare

    Le Sheriff Tiraspol est le principal club du pays. Absent sur la scène européenne, il a, au mieux, disputé (et perdu) les barrages pour la Ligue des Champions au cours des saisons 2009/2010 et 2010/2011.

    Ses parcours en qualification

    Jeune sélection, qui a joué son premier officiel le 2 juillet 1991 (défaite contre la Georgie), la Moldavie n’a jamais participé à la phase finale d’une grande compétition. Son meilleur résultat dans les poules de qualification remonte à la Coupe du Monde 2014 au Brésil. La Moldavie s’était classée 5ème avec 11 points. Dans son groupe, la Moldavie se distingue quand même en faisant match nul contre la Pologne (1-1) et en réussissant un carton contre le Montenegro (5-2).

    Lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2018, la Moldavie est dans le groupe de l’Autriche, l’Irlande, la Serbie, le Pays de Galles et la Georgie. La sélection termine dernière avec seulement 2 petits points, arrachés tous les deux face à la Georgie (2 matchs nuls).

    En Ligue des Nations, la Moldavie tient la Biélorussie en échec

    Placée dans le groupe 2 de la Ligue D en Ligue des Nations, la Moldavie termine à la 3èmeplace avec 9 points, à 5 longueurs de la Biélorussie en tête au classement. Cependant, les Moldaves ne perdent pas face aux Biélorusses (deux fois 0-0).

    Joueurs majeurs

    Ginsari, Ionita, Epueanu au dessus du lot

    Un des meilleurs joueurs de la sélection, est le milieu de terrain Radu Ginsari (27 ans) qui évolue en Israël, à l’Hapoel Haifa, qu’il a rejoint en 2017 en provenance du Sheriff Tiraspol. Technique et très influent sur le jeu de son équipe, il en est également le meilleur buteur.

    Artur Ioniță est sans doute le joueur le plus solide de la Moldavie. Titulaire indiscutable en Série A qu’il a rejoint en 2014. Le milieu de terrain de 28 ans évolue depuis 2017 à Cagliari après être passé par le FC Aarau l’Hellas Verone.

    Plusieurs joueurs de la sélection jouent, ou sont passés par le championnat de Russie. A l’image du capitaine, Alexandru Epureanu, aujourd’hui au Istanbul B.B. mais passé par le FC Moscou, le Dinamo Mosco et l’ Anji Makhatchkala. Agé de 32 ans, il compte 75 sélections et fait partager son expérience à une jeune équipe.

    Le sélectionneur, Alexandru Spiridon compte aussi sur l’expérience d’Alexandru Gațcan, emblématique joueur du FK Rostov (Russie) avec qui il évolue depuis 2008 (à l’époque le club était en D2).

    La promesse Damascan

    Parmi les belles promesses du football moldave, on citera notamment le très jeune attaquant Vitalie Damascan, qui a rejoint le Torino cet été (en provenance du Sheriff Tiraspol) où il s’aguerrit au plus haut niveau.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club