En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Monaco - Nantes, qui va confirmer ?

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Monaco - Nantes, qui va confirmer ?

    16 févr. 2019

    > Monaco - Nantes (20h)

    Les choses ont bien changé depuis le mois d'août et la victoire de Monaco à Nantes en ouverture de la saison (3-1). Aujourd'hui, les deux équipes tentent de se remettre sur pied après avoir traversé des moments difficiles. Si l'avantage est à Monaco et ses recrues, le FC Nantes veut confirmer son bon résultat à Caen dans la semaine.

    Opposés ce soir lors de la 25ème journée de Ligue 1, Monaco et Nantes ont tous les deux le même objectif : confirmer le redressement annoncé.

    Avec 4 points pris au cours des deux derniers matchs (dont un nul concédé dans les dernières minutes à Montpellier), l’ASM profite de son mercato impressionnant pour afficher un niveau de jeu plus cohérant. L’optimisme est logiquement de rigueur du côté de Jardim qui met toutefois ses joueurs en garde. « Les équipes du bas de tableau ont toutes le même objectif, Nantes est une bonne équipe. Ils gagnent beaucoup de duels. Il faudra faire attention » a expliqué le technicien portugais. Invaincu avec l’ASM depuis son retour sur le banc, Jardim veut poursuivre la série face aux Canaris. Pour ça, le successeur de Thierry Henry attend que son équipe fasse encore mieux que face à Toulouse (2-1) et Montpellier (2-2). « Dans le jeu, nous pouvons encore faire progresser l'équipe et sa qualité, nous devons savoir prendre les bonnes décisions offensives et défensives ». Pour la réception de Nantes, l’entraîneur monégasque récupère Naldo (de retour de suspension) et Aholou (de retour de blessure). De quoi afficher un optimisme non dissimulé. « Je crois qu’avec nos efforts et nos nouvelles recrues, nous sommes capables de sortir de cette position ». En cas de victoire, l’ASM pourrait sortir de la zone rouge.

    En face, Nantes arrive aussi avec un regain de confiance. Au fond du trou mentalement après la défaite contre Nîmes à la Beaujoire (2-4 après avoir mené 2-0 à la mi-temps) et surtout le décès d’Emiliano Sala, les Canaris se sont refaits une santé à Caen. Vainqueurs 1-0 après avoir joué une heure à 10 contre 11 : le scénario a été idéal pour redonner le moral à un groupe très touché depuis les évènements dramatiques du mois de janvier. « Les joueurs se sont rachetés », expliquait Halilhodzic après la victoire à Caen. « Je leur ai dit tout ce que je pensais et je suis très fier de la réaction dans la situation difficile, en jouant plus de 60 minutes à dix. C'était un match héroïque dans la combativité, dans l'application, dans la discipline. »

    Privé de Girotto (expulsé en Normandie) mais aussi de Pallois parti en Argentine représenter les joueurs aux obsèques d’Emiliano Sala, le FC Nantes sera diminué face à Monaco, où Boschilla ne pourra être aligné en raison d’une clause dans son contrat de prêt. Mais à Caen,  les Nantais ont montré qu’ils avaient fait un gros travail sur eux-mêmes et qu’ils étaient désormais prêts à se battre contre l’adversité.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club