En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Mornant, la ville tombée amoureuse de Camille Abily

    HORS-JEU

    Actus

    HORS-JEU

    Mornant, la ville tombée amoureuse de Camille Abily

    27 déc. 2019

    Un conte de Noël

    Ancienne gloire de l’Olympique Lyonnais et de l’équipe de France, désormais entraîneure-adjointe à l’OL au côté de Jean-Luc Vasseur, Camille Abily est une des très rares anciennes joueuses de foot à avoir un stade à son nom, dans la ville de Mornant. L’inauguration avait lieu il y a quelques semaines en présence de 3 500 personnes, dans une ville où elle ne connaît personne ! Elle revient sur cette incroyable histoire…

    Camille, quel est votre rapport à Mornant ?

    Je n’ai aucun lien particulier. Je n’y ai même pas vécu et je n’ai pas de famille à Mornant. J’ai simplement rencontré le maire, Renaud Pfeiffer, en marge d’un match de l’ASVEL féminin la saison passée. C’est à cette occasion qu’il m’a parlé de sa volonté de donner le nom d’une ancienne joueuse à son stade de football. Il voulait profiter du changement de surface - le passage du ghorre au synthétique - pour procéder à une belle inauguration.

    Quelle a été votre réaction ?

    J’ai trouvé ça très sympa et surtout super pour le football féminin. C’est une première dans l’agglomération. Tous ceux qui vont jouer sur ce terrain ne pourront pas i-gnorer qu’il porte le nom d’une ancienne joueuse professionnelle. Je viens aussi d’avoir un stade à mon nom en Bretagne. Je suis très fière, cela montre que le football féminin existe !

    Si on vous avait dit il y a dix ans que deux stades porteraient votre nom...

    J’aurais rétorqué que c’est impossible ! Mais si on m’avait dit tout ce qui se passe aujourd’hui dans le foot féminin, je n’y aurais pas cru non plus !

    Parlez-nous du match de gala organisé pour l’inauguration ?

    C’était un derby OL-ASSE avec d’anciens joueurs et joueuses. Il y avait notamment quatre de mes anciennes partenaires : Sonia Bompastor, Ludivine Bruet, Delphine Blanc, Sandrine Dusang. Chez les hommes, il y avait Anthony Réveillère, Pierre Laigle, Cris…

    Du coup, allez-vous maintenant garder un lien avec le Football Club de Mornant ?

    Bien sûr. Je sais qu’ils organisent un tournoi de trois jours chaque année au printemps. Selon mes disponibilités, je vais à chaque fois essayer d’y passer une journée ou une demi-journée. Si je peux aller au contact des gens, je le fais toujours avec plaisir.

    > Retroouvez cet article, ainsi que toute l'actu de l'OL, dans le magazine Le Foot Lyon, en vente chez votre marchand de journaux. www.lafontpresse.fr


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club