En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Mourinho viré, plutôt une bonne nouvelle pour Paris

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Actus

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Mourinho viré, plutôt une bonne nouvelle pour Paris

    18 déc. 2018

    Sans un coup de génie de leur entraîneur, les Mancuniens voient leurs chances de battre le PSG diminuer.

    Mourinho viré de Manchester United, c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle pour le PSG ?

    D’un premier abord, on pourrait penser que c’est plutôt une mauvaise nouvelle. Le club de Manchester était miné par des conflits en interne et certains joueurs, comme Paul Pogba ne semblaient plus avoir envie de jouer pour leur entraineur. Alors que la presse anglaise relatait dernièrement que le technicien portugais avait traité le champion du monde français de « virus pour le groupe », le compliment semble s’être retourné contre lui. Si le board de Manchester a décidé de se débarrasser de son entraineur, c’est parce qu’il reste persuadé que plusieurs joueurs (on a cité Pogba, mais Martial, Sanchez, Valencia ou le jeune Pereira sont aussi concernés parmi d’autres) ne partageaient plus l’état d’esprit de leur entraineur qui se repliait sur lui-même. D’ailleurs, Mourinho lui-même avait rabaissé ses joueurs après la défaite à Liverpool, laissant l’impression qu’il n’y croyait plus.

    La priorité, c'est la Premier League...

    En ce qui concerne la Premier League, la décision semble complètement logique. Manchester United a tout à gagner avec cette mise à l’écart.

    En revanche, en ce qui concerne la Ligue des Champions et l’affrontement avec le PSG en huitièmes de finale, ce n’est pas exactement la même chose. Alors que tout le monde s’accorde à dire que United n’a pas le talent individuel ni collectif pour battre le PSG, l’état major du club de la capitale craignait quand même un coup tactique de génie du Portugais, comme il en a le secret (on se souvient d’Eto’o arrière droit avec l’Inter en 2010), pour éliminer Paris sur deux matchs. Maintenant que The Special One n’est plus là, le PSG doit toujours respecter l’équipe vainqueur de la Ligue Europa 2017 (dont beaucoup de joueurs sont encore là), mais n’a plus à avoir peur du génial entraineur que Mourinho sait être.

    Si on analyse le communiqué du club, on comprend d’ailleurs entre les lignes que M.U. fait une croix sur la saison actuelle. Le parti est de nommer un entraineur intérimaire jusqu’à la fin de saison , «  pendant que le club procédera à un processus de recrutement approfondi pour un nouveau manager à temps plein ». En clair, United, est résigné et va surtout préparer la prochaine saison.

    Bien sûr, tout est possible dans le foot. Alors, voir Zidane ou Blanc débarquer en janvier n’est pas à écarter définitivement, mais cela ne semble pas dans les plans. On pense plutôt à Michael Carrick par exemple, qui vient de mettre un terme à sa carrière cet été (et qui était un des adjoints de Mourinho). Il pourrait succéder à Mourinho sans pression jusqu’à la fin de la saison, voir plus si affinité (et si Pochettino, cible prioritaire, décide de rester à Tottenham).

    Difficile de changer une équipe en deux mois

    Quelque soit l’entraîneur qui sera sur le banc au mois de février, on voit mal comment changer complètement une équipe en deux mois. Certes, la saison dernière, le Real Madrid du mois de novembre n’avait pas grand chose à voir avec celui qui a pulvérisé les Parisiens deux mois plus tard, mais Zidane était resté en place et le Real comptait dans ses rangs un certain Ronaldo, Ballon d’Or, ainsi que son successeur aujourd’hui, Luka Modric. Sans parler de tous ceux qui sont autour et qui restaient sur deux victoires de suite en Ligue des Champions.

    A Manchester, on est très loin de cet effectif. Si Manchester peut espérer récupérer le Pogba de la Coupe du Monde, peu de Mancuniens auraient leur place à Paris.

    On en revient à l’argument du départ : il faudra un coup tactique génial pour que les Anglais battent les Parisiens. Ce qui sera très difficile (même si en football tout est possible) à mettre en place dans un délai aussi court. Surtout que Manchester vient de mettre à la porte un maître en la matière...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club