En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Nantes, au delà des galères

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Nantes, au delà des galères

    15 sept. 2019

    > Nantes - Reims (15h)

    Victime de galères en tous genres depuis la saison dernière, y compris cet été, le FC Nantes fait pourtant mieux que garder le cap. Les Canaris pourraient même monter sur le podium en cas de victoire face à Reims.

    Si on avait dit à Vahid Halilhodzic que Nantes pouvait se retrouver dauphin du PSG après les cinq premières journées de championnat, il ne l’aurait probablement pas cru. C’est pourtant bien ce qui pourrait arriver en cas de victoire des Canaris sur Reims cet après-midi. Après un nul encourageant contre l’OM (0-0) à la Beaujoire, les Nantais ont enchainé par deux succès (à Amiens et contre Montpellier) et veulent profiter du calendrier, qui leur offre un deuxième match de suite à domicile pour s’installer sur le podium, à la surprise générale.

    Une perspective difficilement envisageable au début du mercato. Après la disparition tragique de Sala (dont le transfert avait été acté et qui ne serait plus à Nantes de toutes façons), et les départs de Diego Carlos et de Lima, conjugués aux retours de prêt (notamment le Lillois Ié, le Monégasque Boschillia et le Portuan Waris), c’est Marcus Coco, la reçue phare de l’été (en provenance de Guingamp) qui s’est gravement blessé, avant que Valentin Rongier, le capitaine emblématique ne s’en aille à Marseille.

    Touré : « une grosse progression dans le jeu »

    Mais après chaque coup dur, les Canaris se sont relevés. Kalifa Coulibaly s’est affirmé comme un joueur essentiel à la pointe de l’attaque (8 buts depuis le mois de février), des prêts malins ont été obtenus (Lafont, Moses Simon, Bonavente…), des transferts gratuits (Abeid, Petirc, Ndilu…) ont pu être réalisés, avant qu’une partie de l’argent rapporté par la vente de Rongier ait été réinvesti sur Ludovic Blas (ex Guingamp).

    Après que Vahid Halilhodzic ait brillamment réussi à limiter les dégâts la saison dernière (Nantes se classant 12ème après avoir végété dans le bas de tableau en début de saison), Christian Gourcuff est arrivé cet été pour appliquer une philosophie de jeu qui colle à merveille à l’équipe qui a vu Abdoulaye Touré, finalement resté après avoir eu des envies de départ, récupérer le brassard de capitaine.

    Même si le départ de Rongier au bout de 4 journées a été dur à avaler par Christian Gourcuff, tout va presque bien pour Nantes avant de retrouver la Ligue 1 au lendemain de la trêve internationale. «  Il y a une nette amélioration dans le flux du jeu, les ballons vont plus vite », faisait ainsi remarquer le coach nantais en conférence de presse en fin de semaine. Les principes de jeu de cet adepte du foot élégant commencent à être assimilés par Touré et ses coéquipiers. Le nouveau capitaine des Canaris ne cache pas son enthousiasme. « Il y a une grosse progression dans le jeu, au niveau du bloc et surtout, dans la possession du ballon », souligne le puissant milieu de terrain.

    A Nantes, le bricolage est en train de se transformer en véritable édifice construit avec de plus en plus de certitudes.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club