En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Neymar : « je me sens aimé »

    HORS-JEU

    Actus

    HORS-JEU

    Neymar : « je me sens aimé »

    7 juin 2019

    En venant témoigner, le Brésilien a remercié les fans de leur soutien

    Ce n'est pas un homme abattu, mais confiant et reboosté par le soutien d'une grande partie du Brésil qui s'est présenté, en avance, au commissariat pour témoigner.

    Neymar a devancé de lui-même son audition devant la police, dans le cadre de l’accusation de viol dont il fait l’objet. Le Brésilien répondait à une convocation de la Répression des crimes informatiques (RCI) au sujet, non pas du viol présumé en lui-même, mais de la divulgation de photos intimes de la plaignante (peine sévèrement punie au Brésil) qu’il accuse de lui avoir tendu un piège. L’audition, qui a duré deux heures, a surtout été marquée par la bousculade qui a entouré l’arrivée de la star (sur des béquilles, puis en fauteuil roulant). Des journalistes sont tombés au sol et la porte d’entrée du commissariat a bien failli se briser…

    Devant les micros des très nombreux journalistes présents, Neymar a tenu à remercier ses très nombreux fans qui ont lui ont manifester leur soutien. « Merci pour le soutien, je me sens aimé » a déclaré le Brésilien. Juste avant, son avocate avait expliqué pourquoi Neymar, désormais libéré de la Copa America en raison de sa grave blessure, avait répondu en avance à la convocation. « Neymar voulait venir le plus vite possible pour donner des réponses. On va prouver l’innocence de notre client ».


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club