En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Neymar sur le chemin de la rédemption...

    Paris-SG

    Actus

    Paris-SG

    Neymar sur le chemin de la rédemption...

    10 sept. 2019

    Tuchel compte sur lui pour Strasbourg, mais...

    L’opération reconquête se poursuit pour Neymar à Miami. Après un retour réussi face à la Colombie le 7 septembre dernier (1 but et 1 passes décisive), le joueur du PSG sera encore titulaire cette nuit (5 heures du matin en France, soit 23 heures en Floride) face au Pérou. « Tout ce qui est bon pour Neymar, nous le faisons avec l’équipe nationale, même si je ne dis pas tout publiquement », a expliqué Tite en conférence de presse.

    Le sélectionneur brésilien, qui avait essuyé de nombreuses critiques, fin août quand il avait décidé d’appeler Neymar pour les matchs contre la Colombie et le Pérou, reste campé sur ses idées. «  Nous essayons de créer, dans la mesure de nos compétences, les meilleures conditions pour lui et pour l’équipe ».

    De Paris, pas sûr toutefois que Tuchel voit d’un très bon œil le fait que Neymar puisse effectuer cette nuit son deuxième match en quatre jours après 3 mois d’arrêt.

    Neymar, qui ne sera pas de retour à Paris avant mercredi soir, n’aura que deux jours complets pour récupérer avant le match contre Strasbourg (samedi à 17h30, 6ème journée de Ligue 1).

    Dans la gestion de ce match et de l’utilisation de Neymar, Tuchel doit prendre en compte un élément important : le 22 septembre, Paris jouera à Lyon le premier gros choc du championnat, Neymar étant suspendu contre le Real (le 18 septembre), cela lui ferait de nouveau un « trou «  de 10 jours sans jouer…

    On voit mal Tuchel se passer de Neymar dans le groupe pour la réception des Alsaciens, alors qu’il vient de prouver qu’il était en forme (même si le match contre la Colombie ne s’est pas joué sur un rythme endiablé). La possibilité de le faire débuter sur le banc et de le faire entrer à la mi-temps (ce qui éviterait une réaction hostile des supporters) est envisagée.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club