En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Nice, tout beau tout neuf

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Nice, tout beau tout neuf

    28 août 2019

    > Nice - OM (21h)

    Après une longue période d'attente, l'OGC Nice a enfin changé de main. Les nouveaux propriétaire ont présenté le projet (ambitieux) hier, des recrues sont déjà arrivées ce matin. Et si ce soir le club gagnait contre l'OM, tout serait parfait pour les Aiglons...

    « Nous allons œuvrer pour l’excellence dans tous les domaines du club que ce soit la formation, au niveau du commercial, la recherche de sponsors, le merchandising, la diffusion. Tous ces éléments qui, ajoutés les uns aux autres, vont apporter une grande valeur au club ». Pour ses premiers mots depuis que Jim Ratcliffe est officiellement le propriétaire de l’OGC Nice, son frère, Robert, président d’Ineos Football a placé la barre très haut. Tout bien faire pour « atteindre le TOP 4 de la Ligue 1 ». Un projet bougrement ambitieux qui fait déjà saliver les supporters niçois, qui n’ont d’ailleurs jamais cessé de manifester en faveur du projet de rachat depuis plusieurs mois.

    A peine le rachat officialisée (par le virement de l’argent en provenance des actionnaires chinois, ex propriétaires du club), trois recrues sont arrivées sur la Côte d’Azur : le Danois de l’Ajax Kasper Dolberg, le jeune prodige de Lorient Alexi Claude-Maurice et l’espoir algérien Hichem Boudaoui (19 ans) arrivé en provenance du Pradou AC (club d’Alger) et qui débarque avec le titre de champion d’Afrique (deux matchs joués).

    Le plus vieux trois, Dolberg, a 21 ans, ce qui donne une idée de la voix que les Britanniques comptent faire prendre aux Aiglons…

    Au niveau européen d'ici 3 à 5 ans

    « Nous avons un projet sur 3 à 5 ans pour faire de l’OGC Nice un club qui peut arriver régulièrement au niveau européen. Pour nous, ce projet est un défi, a expliqué Robert Ratcliffe devant les journalistes. On sait que ça va être un défi difficile. Nous voulons quela Ligue 1 ait 4 clubs en ligue des Champions. Si nous pouvons aider le championnat à grandir, sur le terrain et en dehors, ce sera positif pour nous. »

    La politique du club, dont la direction devrait être confiée au tandem Rivière-Fournier, de retour, présente toutefois des risques. Lille a bien failli le payer très cher la saison dernière. Mais les Aiglons ont un sacré avantage sur le LOSC de Bielsa : ils s’appuient sur un entraineur déjà en place et qui a fait ses preuves la saison dernière, avec une basse solide. Si ça se passe bien ce soir contre l’OM, c’est même sur le podium de la Ligue 1 que commencera l’ère Ratcliffe…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club