En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    N'Tep, le pari de Guingamp

    TRANSFERTS

    Actus

    TRANSFERTS

    N'Tep, le pari de Guingamp

    13 mai 2020

    L'ancien international veut rebondir en Bretagne

    Libre de tout contrat depuis le mois de février et la résiliation de son contrat avec Wolsfburg, Paul Georges Ntep s’est engagé avec l’En Avant de Guingamp. L’ancien prodige du football français, que tout le monde s’arrachait en 2014 sort d’un long tunnel pour essayer de se relancer en Ligue 2.

    Après avoir explosé avec Auxerre lors de la saison 2012/2013 (9 buts en 36 matchs), Paul Georges Ntep a commencé sa carrière sur le front des transferts par une lutte acharnée entre les plus grands clubs français. C’était en janvier 2014, le puissant attaquant de 21 ans à l’avenir prometteur choisissait finalement un club tranquille pour continuer sa progression et s’engageait avec le Stade Rennais. Trois ans quasiment jour pour jour après son arrivée en Bretagne, c’est en Bundesliga, à Wolfsburg, que le joueur formé dans l’Yonne choisissait de donner un coup d’accélérateur à sa carrière. Comme Rennes en janvier 2014, les Allemands paieront 5 millions d’euros pour racheter ses six derniers mois de contrat. A la porte de l’équipe de France (il compte deux sélections, obtenues en juin 2015), le natif de Douala, au Cameroun ne se remettra jamais de son départ de France. Dès la fin de saison 2017/2018 il n’entre plus dans les plans du club allemand. Freiné par des blessures, une forme physique précaire et une irrégularité chronique, il ne s’imposera plus nulle part. Ses prêts à Saint-Etienne (janvier à juin 2018) et à Kayserispor (qui se terminera en décembre dernier) seront des échecs. Au total, en deux ans, celui qui a pris la nationalité camerounaise (sportivement en 2018) jouera 33 matchs en trois saisons, dont à peine plus de la moitié comme titulaire.

    Aujourd’hui, c’est un formidable défi que s’apprête à relever le club breton rétrogradé la saison dernière et qui, sous la houlette de Xavier Gravelaine, son nouveau directeur sportif,  visera un retour au sommet la saison prochaine.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club