En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    OM : jusqu'ici tout va bien...

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    OM : jusqu'ici tout va bien...

    22 févr. 2020

    > OM - Nantes (17h30)

    Cette après-midi contre Nantes, les Marseillais (avec Payet) ont la possibilité de faire un pas de plus vers la Ligue des Champions. Rien ne semble être en mesure de perturber la quiétude des Olympiens. Jusqu'au mois de mars quand Villas-Boas et Eyraud vont commencer à préparer la prochaine saison ?

    Dauphin du PSG avec 11 points d’avance sur Rennes, 12 sur Lille, 14 sur Monaco et 15 sur Lyon (qui compte un match de plus), l’OM se dirige tout droit vers une qualification pour la Ligue des Champions. Si l’écart reste le même à la fin de la 26ème journée, les Marseillais auront au minimum 3 jokers. C’est à dire des défaites accompagnées de victoires de leurs concurrents direct dont aucun n’a encore apporté les garanties de faire un sans faute d’ici la fin de saison. « Maintenant qu’on a fait le trou on peut mieux envisager la saison prochaine, si on reste comme ça jusqu’à la trêve internationale (ndlr : après la 30ème journée), je pense que l’on pourra anticiper », expliquait d’ailleurs André Villas-Boas, très confiant, en conférence de presse. C’est à ce moment-là que la quiétude qui accompagne l’OM cette saison pourrait être mise à mal.

    Un clash entre AVB et Eyraud ?

    Pour évoquer la saison prochaine, les responsables marseillais ont prévu de se voir au mois de mars. Pour parler départs, arrivées, prolongations… Et dans ce domaine, l’entraîneur olympien pourrait être déçu. Menacé par l’UEFA dans le cadre du fairplay financier, l’OM va être contrait de vendre sans même pouvoir acheter. A moins de vendre deux fois plus que prévu… Sanson, Thauvin, Kamara, Caleta-Car, Alvaro (dont l’option doit être levée), Rongier même, Payet… seront-ils encore tous là au mois d’août ? Rien n’est poins sûr. On se rappelle de ces déclarations communes de Payet et son entraineur : « ça ne sert à rien d’aller en Ligue des Champions, si c’est pour ne pas la jouer ». Autrement dit : sans équipe digne de la C1 inutile d’y aller. Un état d’esprit qui n’est pas forcément celui du président Eyraud. Même si l’équipe n’est pas au niveau, la C1 rapporte. Lille par exemple, qui n’a pris qu’un seul point dans sa poule, va toucher (recettes guichets comprises) près de 20 millions d’euros…

    Fin mars, les réunions de travail prévue entre Eyraud, Zubizarreta et Villas-Boas pourraient être tendues. Alors que de nombreux joueurs vont être sollicités, quelles seront les ambitions d’Eyraud et d’AVB ? Et surtout, l’écart entre les deux sera-t-il la cause d’un clash qui pourrait entrainer le départ du technicien portugais qui a déjà commencé à mettre la pression. A l’image de Payet, qui a clairement expliqué qu’il réfléchirait à son avenir si l’OM n’a pas une équipe capable de prendre des points en C1 la saison prochaine…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club