En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    On pourrait échaper au huis clos total !

    Coronavirus Covid-19

    Actus

    Coronavirus Covid-19

    On pourrait échaper au huis clos total !

    15 mai 2020

    Ce que dit la loi

    Bien entendu, il est encore un peu tôt aujourd’hui pour élaborer de tels espoirs, mais si la situation sanitaire évolue dans le bon sens, rien n’empêche concrètement de voir nos clubs échapper au huis clos total. Explications.

    Si la décision, de plus en plus contestée, d’arrêter la Ligue 1 a été prise fin avril, en revanche on est toujours dans l’attente d’informations concrètes et officielles sur les dates de la saison 2020/2021. La LFP ayant communiqué sur sa volonté de débuter le prochain exercice le week-end du 22 août prochain après avoir joué les deux finales de Coupe. La question est de savoir si en l’état actuel ce calendrier est sérieusement envisageable et dans quelles conditions pourront se jouer les rencontres ? Pour tout le monde, ce sera à huis clos, à l’instar des rencontres de Bundesliga qui vont se jouer ce week-end. Mais si on se réfère aux décisions et aux déclarations des membres de gouvernement (on a vu notamment que la phrase d’Edouard Philippe, « le championnat de football professionnel ne pourra pas reprendre » a mis le foot français KO), la réalité pourrait être tout autre, avec de bonnes nouvelles pour le football français. Le quotidien du foot propose la véritable interprétation des décisions. Depuis la fin d’avril, la situation a évolué.

    Ce qu'on dit aujopurd'hui : « Pas de matchs de foot jusqu’au 31 juillet »

    Il s’agit d’une interprétation des propos d’Edouard Philippe devant l’Assemblée National, évoquant la prolongation de l’Etat d’urgence sanitaire et l’impossibilité de reprendre le championnat. Mais la vérité est tout autre. En fait les propos du premier ministre concernaient surtout l’état d’urgence qui à l’époque devait se terminer, non pas le 31 juillet, mais le 24. La semaine dernière, il a été adopté par les parlementaires mais la date de fin a été ramenée au 10 juillet. Selon la loi actuelle, rien n’interdit plus l’organisation de matchs de foot à partir de cette date. Certains clubs ont d’ailleurs déjà demandé que la saison 2020/2021 recommence dès le mois de juillet (c’est le cas de Valenciennes notamment).

    Ce que le Premier Ministre a dit : « pas de rassemblements de plus de 5000 personnes avant le mois de septembre »

    Si on suit la loi et les arrêtés pris aujourd’hui (ou sur le point de l’être), cela signifie qu’avant cette date, des évènements regroupant plusieurs centaines de personnes pourront avoir lieu. Même si on voit mal 2000 personnes entassées les unes contre les autres dans une tribune… Mais légalement, rien n’empêche un club d’ouvrir son stade à près de 5000 supporters, en les éparpillant dans les tribunes par petits groupes et en respectant au moins deux mètres de distance entre eux… On pense notamment aux stades qui se trouvent dans des zones vertes, là même où il est envisagé de rouvrir les bars et les restaurants dès le début du mois de juin.

    Même si seule l’évolution de la crise sanitaire sera en mesure d’apporter des précisions sur la situation dans deux mois et demi, cela permet d’espérer un retour progressif des supporters dans les stades plus tôt que prévu.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club