En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Paris veut sa revanche

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Paris veut sa revanche

    15 janv. 2020

    > Monaco - PSG (21h)

    Trois jours après le magnifique nul du Parc on attend avec impatience le match de ce soir. Surtout parce que le PSG doit faire mieux pour prouver qu'il peut être performant contre des grosses équipes, mais aussi parce que le Monaco de Moreno donne plaisir à voir jouer...

    C’est sans aucun doute le match le plus attendu depuis le début de la saison. Déjà la première manche (dimanche dernier au Parc) s’annonçait savoureuse, mais le résultat de la rencontre (3-3) et le scénario du match (que les deux équipes auraient pu gagner) a encore ajouté de l’intérêt à la deuxième manche.

    Dimanche soir, l’AS Monaco a prouvé qu’elle avait bien le deuxième plus bel effectif de la Ligue 1 derrière le PSG. Devant les trois olympiques (OM, OL et LOSC). Et quand Ben Yedder, Baldé, Martins, Slimani, Fabregas, Bakayoko ou Golovine sont à leur meilleur niveau, il est extrêmement compliqué de leur résister… Si Ben Yedder et Slimani ont semblé être au niveau que l’on avait aperçu sous Jardim, les autres se sont élevés pour transformer le 8ème de Ligue 1 en équipe qui vise la Ligue des Champions.

    En face, le PSG n’a pas fait son meilleur match, surtout défensivement. D’ailleurs, cela faisait 9 ans que les Parisiens n’avaient pas encaissé 3 buts au Parc des Princes. Si Neymar a régalé, Di Maria et Icardi ont été loin de leur meilleur niveau. Les deux Argentins n’ont pas eu l’influence habituelle sur le jeu. Le premier est même passé complètement au travers défensivement, laissant un boulevard sur le côté droit, là ou Meunier n’a pas été à la hauteur non plus. A un degré moindre, Mbappé non plus n’a pas influé sur le jeu. Un penalty provoqué : ce n’est pas assez pour un futur ballon d’or dans un tel match. On a davantage vu Ben Yedder ou Martins que lui. Forcément, le petit génie français, comme les deux Argentins, auront à cœur de faire mieux ce soir. Et on comprend Moreno quand il annonce que « ce sera beaucoup plus difficile » pour son équipe.

    Kouassi à la place de Verratti

    Après le 3-3 de l’aller et des problèmes d’équilibre, comment va réagir Tuchel ? A travers sa composition, un peu, mais surtout à travers l’état d’esprit qu’il va insuffler à son équipe. 4-4-2, 4-3-3, 3-5-3… « Ce n’est pas une question de système » répète l’entraîneur allemand, et il a raison. Si l’équipe a forcément dû être modifiée avec trois défenseurs absents sur quatre (Meunier, Marquinhos et Bernat), ainsi que l’absence de Paredes, Tuchel a assez de joueurs pour modifier son équipe. Il a fait appel à Kouassi pour épauler Gueye et choisi de faire souffler Verratti, mais a décidé de reconduire les 4 fantastiques. Avec une animation différente ? Il est clair que Tuchel a la pression comme il ne l’a jamais eu cette saison avant un match de Ligue 1. Avant la Ligue des Champions, l’entraîneur du PSG va être jugé par sa capacité à changer les choses. « Ajuster les détails », comme il l’expliquait lui-même en conférence de presse.

    Robert Moreno a-t-il changé Monaco ? Dimanche soir aux alentours de 23h, les louanges ne manquaient pas au sujet du jeune entraineur espagnol. Son opposition au PSG, ses choix tactiques (notamment le rôle donné à Baldé, venu fermer le jeu au milieu) et la confiance placée en son équipe ont séduit. Sans doute aussi parce que l’ancien intérimaire comme sélectionneur de la Roja a montré une image à l’opposé du Monaco de Jardim, si ennuyeux et inquiétant… Pour l’Espagnol, il faut maintenant faire le plus difficile : confirmer. Avouons qu’une lourde défaite (ou même un 0-2 ou 1-3) aurait l’effet d’une douche froide après la chaleur dégagée par la prestation de dimanche…

    Les équipe probables :

    Monaco : Lecomte - Heinrich, Glik (cap.), Maripan, Ballo-Touré - Fabregas (ou A. Silva), Bakayoko, Golovine, Aguilar (ou Slimani ou Martins) - Ben Yedder, Baldé

    PSG : Navas - Dagba, Thiago Silva (cap.), Kimpembe, Kurzawa - Kouassi, Gueye, Neymar, Di Maria - Mbappé, Icardi


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club