En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Pau et Dunkerque en Ligue 2, Bastia en National !

    Coronavirus Covid-19

    Actus

    Coronavirus Covid-19

    Pau et Dunkerque en Ligue 2, Bastia en National !

    14 avr. 2020

    Les gagnants et les perdants de l’arrêt du foot amateur

    Sauf retournement de situation (notamment pour le National), Noël Le Graët devrait annoncer jeudi à l’issue du comité exécutif de la Fédération, la fin de tous les championnats amateurs. Il y aura des sourires et des larmes, Le Quotidien du Foot fait le point.

    En prolongeant le confinement jusqu’au 11 mai, Emmanuel Macron a définitivement mis un terme à tous les championnats de football amateur en France. Des plus petites divisions départementales en passant par les championnats régionaux et les trois championnats nationaux (National 1, 2 et 3). Amoins d'une revirement possible pour le championnat de National toujours possible. 

    Conformément à la volonté du président Le Graët, aucun championnat ne sera annulé mais les classement seront arrêtés en l’état actuel, en tenant compte des éventuels matchs en retard. Une décision qui va faire plaisir aux uns, à l’image de Dunkerque en National ou le Stade Briochin en National 2, mais nettement moins à d’autres, comme Boulogne-sur-Mer, 3ème à un petit point de Dunkerque ou Chartres, deuxième de son groupe à un point de Saint-Brieuc. En Corse, cette fin de saison prématurée confirme la montée du Sporting Club de Bastia, premier du groupe A de National 2 avec 5 points d’avance sur Sedan. Le point sur les championnats de National.

    NATIONAL : Pau et Dunjerque sourient, Boulogne et Béziers pleurent

    Comme en Ligue 2, le championnat National est extrêmement serré. 25 journées (sur 34) avaient été jouées avant l’arrêt de la compétition et ce sont Pau et Dunkerque qui occupaient (dans cet ordre) les deux premières places. Alors que l’on voit mal le troisième jouer le barrage fin juillet si le championnat s’arrête, Boulogne-sur-Mer sera la grand perdant. Les Nordistes sont 3èmes, donc barragistes, mais surtout, ne comptent qu’un petit point de retard sur Dunkerque qui devait se déplacer à Boulogne lors de la 32ème journée… Le Red Star (4ème à 4 points de Boulogne qu’il devait recevoir) peut aussi se sentir lésé.

    En queue de tableau, l’arrêt de la saison mettrait un terme à une lutte très serrée pour le maintien. Seulement 1 point sépare le 13ème (Bastia Borgo) du 16ème (Béziers), alors que les quatre derniers (du 15ème au 18ème) descendent…

    NATIONAL 2 : Bastia et Sète logiquement, Chartres et Grasse grands perdants

    Dans le groupe A, le Sporting Club de Bastia compte 5 points d’avance sur Sedan et joueront donc en National la saison prochaine. Une étape de plus pour le club corse relégué administrativement en National 3 en 2017. En bas de tableau, la réserve du LOSC, Drancy et Croix Football pouvaient encore espérer se sauver, ils n’en auront pas la possibilité.

    Dans le groupe B, Chartres (2ème à 2 points) rêvait de revenir sur le Stade Briochin lors des 9 dernières journées, tout comme le FC Rouen, 3ème à 7 points mais avec un match de retard, pouvait espérer.

    En bas de classement, c’est un peu moins tendu puisque Poissy (13ème) a 4 points d’avance sur le 14ème et premier relégable, Vitré.

    Dans le Groupe C, le FC Sete compte un match de plus que son dauphin (Blois), mais a 11 points d’avance. Donc, pas de problème pour la montée qui ne souffrira d’aucune contestation.

    En revanche, dans le bas du classement quatre points séparent le 12ème (Trélissac) du 15ème (St-Etienne 2). La réserve de Montpellier (14èmeà seulement 2 points du 11ème) sera un des grands perdants.

    Dans le groupe D, Grasse (dauphin d’Annecy à deux points) sera aussi déçu que Chartres. Dans le bas du tableau, 5 équipes se tiennent en 4 points (du 11ème Jura Sud Foot) au 15ème (USM Endoume). Endoume et Saint-Priest (15ème et 14ème) vont regretter amèrement cette fin de saison.

    NATIONAL 3 : RumillyValliers et La Roche-sur-Yon lésés

    Parmi les grands gagnants on trouve le Stade Montois (qui pouvait voir revenir le FC Bressure à un point en cas de victoire dans son match en retard), tout comme Tours, l’Athletico de Marseille (et ses deux points d’avance sur Aubagne), le FC Versailles 78 (deux petits points d’avance sur Ivry).

    C’est dans le groupe M (Auvergne - Rhône-Alpes) que la situation est la plus cruelle. Le clubs des Hauts Lyonnais et le GFA RumillyValliers sont à égalité avez 38 points et la même différence de buts. Lors du match aller, les deux équipes ont fait 0-0 à Rumilly et devaient se retrouver lors de la 23ème journée (le 2 mai) pour le match retour sans doute décisif pour la montée. Actuellement, ce sont les Lyonnais qui sont devant au bénéfice d’une meilleure attaque !

    Dans le groupe B, La Roche sur Yon est en tête, un petit point devant Châteaubrian, mais avec un match de plus. Recalculé sur 17 matchs, le classement fait passer Châteaubrian devant !


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club