En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Paulo Sousa, l'ombre d'un doute...

    COUPE DE FRANCE

    Actus

    COUPE DE FRANCE

    Paulo Sousa, l'ombre d'un doute...

    16 janv. 2020

    > Pau - Bordeaux (20h55)

    Régulièrement encensé, Paulo Sousa n'a pourtant gagné que 9 matchs sur 30 en championnat avec les Girondins de Bordeaux. Le Portugais est fragilisé avant d'affronter Pau ce soir en 16ème de finale de la Coupe de France.

    « Rarement été impressionné autant par un invité. Quelle classe, quel contenu ». L’hommage de Pierre Menes sur son compte twitter après le passage du technicien portugais dans le Canal Football Club en dit long. Encensé par la profession, admiré par une bonne partie de ses joueurs, Paulo Sousa impressionne quand il parle football, avec des concepts novateurs qui séduisent. Pourtant, au classement, les Girondins ne décollent pas. Malgré un très bon passage au cœur de l’automne, qui a vu les Girondins pointer à la 4ème place au soir de la 16ème journée, le club est retombé à la 13ème place après 4 défaites de suite. Chez les supporters, Paulo Sousa divise. Et même si les partisans du Portugais restent plus nombreux, ses détracteurs sont de plus en plus présents au fur et mesure que le club dégringole dans le bas du classement. Principal reproche fait au technicien : ne pas adapter son équipe à la qualité de ses joueurs et donc courir après un projet de jeu impossible à développer.

    Une situation, qui, sans être autant extrême, fait un peu penser à celle de Bielsa avec Lille lors de la saison 2017/2018. Une saison que l’Argentin n’a pas terminé, victime de son entêtement, qui a bien failli pousser le LOSC en Ligue 2.

    Objectif Top 8

    La différence entre Bielsa et Sousa (enfin, une des différences…) est que le Portugais n’a pas constitué lui-même l’effectif des Girondins (Bielsa était arrivé avant la fin de saison 2016/2017 à Lille et avait grandement participé aux choix stratégiques concernant l’effectif), ou du moins pas de façon aussi directive. Mais finalement, la question centrale reste la même : le Portugais arrive-t-il à tirer le meilleur de son effectif, et donc : Bordeaux vaut-il mieux que la deuxième partie de tableau ? « Oui » répond sans hésiter Edouardo Macia, qui estime que son équipe a les moyens de « terminer dans le top 8». Sur le site officiel du club, le directeur du football explique que « ce serait un classement décent pour démarrer après avoir dû nettoyer le club de ses dettes et des problèmes ».

    Une façon de mettre la pression sur Paulo Sousa ? Pas forcément… On peut aussi considérer que Macia veut justement enlever de la pression à son entraineur, alors que l’idée de se qualifier pour une Coupe d’Europe commençait à germer chez tous les observateurs, à commencer par les supporters. Mais cela signifie quand même que Bordeaux devra devancer au moins une ou deux équipes comme Lille, Rennes, Monaco, Lyon, Montpellier ou Nice (l’OM est un cran au dessus), sans parler de Nantes, Angers, Reims ou même Saint-Etienne…

    Pour y parvenir, Paulo Sousa réclame des renforts, mais fait des choix pas toujours compris. Si le recrutement de Rémi Oudin est salué, ceux d’Aït-Bennasser (qui joue très peu), Basic ou Benito le sont beaucoup moins. Comme le départ de Sankharé a été mal vécu par une partie des supporters qui pourrait le lui reprocher.

    Pour l’instant, l’entraîneur des Girondins est protégé par le climat de défiance qui s’est instauré entre les supporters, mais aussi les suiveurs du club, journalistes y compris, et la nouvelle direction. Mais si Bordeaux ne relevait pas la tête rapidement, et se prenait notamment les pieds dans le tapis à Pau ce soir (un match pas évident contre une très bonne équipe de National), la situation pourrait bien devenir de moins en moins respirable, alors que Bordeaux sera à Nantes le 26 janvier prochain pour un match déjà capital dans « l’opération top 8 ».


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club