En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Payet met le feu à l'Olympico !

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Payet met le feu à l'Olympico !

    8 nov. 2019

    Garcia en prend pour son grade

    Présent en conférence de presse un peu plus de 48 heures avant « l’Olympico » dimanche soir, marqué par le retour de Rudi Garcia au Vélodrome sous les couleurs de l’Olympique Lyonnais, Dimitri Payet n’a pas manqué d’égratigner son ancien entraineur, avec lequel, comme il l’explique, « les rapports se sont détériorés » au fil de la dernière saison.

    Celui qui était le capitaine de Garcia avant de perdre sa place lors des derniers mois, a lancé les premières banderilles avant un match qui s’annonce bouillant. « Il y a quelques mois (le 12 mai dernier), on recevait Lyon, et vu sa causerie sur les joueurs lyonnais, les supporters lyonnais, le président lyonnais... Je n'irai pas dans le détail, parce que ce n'est pas le but non plus, mais je n'aimerais pas qu'il parle de nous comme ça », a expliqué Payet, cherhant au passage à déstabiliser les Lyonnais. « Cela fait bizarre qu'il postule trois mois après pour ce club-là. Mais il a bien fait, vu qu'il y est. Il ne faut pas qu'on commence à mettre nos sentiments dans un match comme ça, cela pourrait nous faire déjouer. Il faut mettre ça dans un coin de notre tête, s'en servir pour se booster. »

    Quand on lui a demandé de comparer les deux entraineurs (Villas-Boas et Rudi Garcia), le n°10 marseillais en a profité pour dire ce qu’il pensait de la méthode Garcia, sans jamais le citer ou le critiquer directement. « Ce sont deux façons de voir le football, deux entraîneurs différents. Après, on est basés sur le jeu avec ballon, on essaie d'avoir la possession, mais aussi de presser haut, de récupérer au plus vite quand on n'a pas le ballon. La différence la plus flagrante : aujourd'hui, on a un coach qui, vous avez pu le voir, parle avec son coeur, dit les choses clairement. Il n'essaie pas de faire de la langue de bois, sur des sujets sensibles, il répond aux questions. » 

    Une chose est sûre : les retrouvailles s’annoncent bouillantes.

     

     

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club