En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Peur sur le derby

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Peur sur le derby

    24 sept. 2019

    > Monaco -Nice (21h)

    Une chose est certaine : Leonardo Jardim ne survivra pas à une défaite dans le derby de la Côte d'Azur. Les supporters monégasque ont prévenu, ils veulent une victoire.

    Samedi dernier à Reims, les caméras de Canal+ avaient saisi la discussion houleuse entre les supporters monégasques et les joueurs de Jardim après le nul concédé en Champagne. On y voyait clairement les membres les plus actifs réclamer la victoire et rien d’autre à Glik et ses partenaires lors du derby.

    Depuis, la pression continue de s’exercer sur un groupe qui a atteint le point de non limite. Dans la continuité du communiqué des UM94, principal groupe de supporters de la Principauté, publié au lendemain de la défaite cinglante contre l’OM (2-4 après avoir mené 2-0). « Jardim, merci, mais il est temps de partir maintenant, en emmenant tes protégés (allusion aux joueurs recrutés par le Portugais, à l’image de Fabregas) » pouvait-on lire. Les dirigeants eux, étaient pointés du doigt pour leur recrutement et appelés à « rappeler les professionnels qui faisaient gagner le club ».

    Une tension palpable à tous les niveaux du club qui a d’ailleurs entrainé le retour précipité du duo Ben Yedder-Slimani.

    Jardim, qui ne devrait pas survivre à une nouvelle contreperformance à Louis II, où l’ASM n’a pris qu’un point en 3 matchs (2-2 contre Nîmes lors de la 3ème journée) et a déjà encaissé 9 buts, soit 3 buts par match en moyenne, tente de faire abstraction de l’environnement pour se concentrer sur le jeu. « Nous travaillons à fond pour gagner le derby, explique le Portugais. « Nice est mieux classé que nous, mais nous sommes chez nous et c’est à nous de tout donner pour gagner ».

    Dans cet esprit, l’entraîneur de l’ASM a insisté au près de ses joueurs sur la notion d’intensité. « Ce sera un match avec beaucoup d’intensité, explique-t-il. Ils n’ont pas eu beaucoup de départs, ils ont recruté de bons joueurs… Nice est une équipe solidaire ».

    Vieira fait abstraction du classement

    Déjà vainqueur à Nîmes (2ème journée) et à Rennes (5ème journée), les hommes de Patrick Vieira connaissent la recette pour s’imposer à l’extérieur. « C’est un derby, donc il y aura plus d’engagement que d’habitude, mais l’important, ce sera de rester le plus calme possible », expliquait l’entraîneur azuréen en conférence de presse. Pour Vieira, peu importe les 9 points d’avance sur Monaco et la place de son équipe sur le podium, son équipe doit « se concentrer sur le jeu et pas sur les points ». Conscient que Monaco « est une grande équipe avec de fortes individulaités, qui n’est pas à sa place », le coach des Aiglons annonce la couleur : « on s’intéresse aux joueurs sur le terrain, pas au classement ».

    La saison dernière, Vieira et son équipe s’étaient déjà rendus à Louis II dans des conditions un peu similaires. Avant le match de la 17ème journée, reporté au 16 janvier, les Monégasques, alors entrainés par Thierry Henry étaient dans la zone rouge. Les deux équipes s’étaient quittés sur un score de partite (1-1) qui n’avait pas porté chance à l’entraîneur monégasque. Quelques jours plus tard, après une claque infligée par Strasbourg à Louis II (5-1), le champion du Monde avait été évincé.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club