En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Pour continuer de rêver

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Actus

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Pour continuer de rêver

    30 avr. 2019

    > Tottenham - Ajax (21h)

    Avant Barcelone-Liverpool demain, la Ligue des Champions nous offre une première demi-finale inattendue entre Tottenham et l’Ajax. Ce qui est sûr, c’est qu’une des deux équipes n’était attendue en finale…

    C’est avec une petite provocation à l’encontre de Maurico Pochettino (qui s’est plaint de la différence de fraicheur physique entre les deux équipes) qu’Erik Ten Hag, l’entraîneur de l’Ajax Amsterdam, a commencé sa conférence de presse. « Nous sommes en pleine forme, nous avons de la fraîcheur, et nous avons envie de gagner» a expliqué le technicien néerlandais qui n’a pas hésité à afficher les ambitions de son équipe. « C'est une demi-finale, et il faut la savourer. Et en même temps, il ne faut pas trop la savourer, parce qu'on veut plus encore... » a-t-il souligné, laissant clairement entendre que le match de ce soir n'était finalement qu'une nouvelle étape dans l'épopée de l'Ajax.  Pour espérer aller en finale, « on devra marquer ici », souligne Ten Hag qui rappelle que depuis le début de l’aventure, lors du 3ème tour préliminaire face à Anderlecht, son équipe a toujours cherché à marquer. « Pour nous, tout a commencé comme ça, l'été dernier. On est allé au Standard de Liège (2-2, 3-0, au 3ème tour préliminaire), on a marqué deux buts et c'est essentiel… ».

    Avant de mesurer la nature de l’exploit de son équipe aujourd’hui aux portes de la finale. « Qui aurait dit, l'été dernier, qu'une équipe des Pays-Bas serait en demi-finales de la Ligue des champions ? » s’est interrogé Ten Hag, qui a évoqué l’apport de Tadic et Blind, tous les deux recrutés en Premier League (Southampton pour le premier, Manchester United pour le second), dans l’équilibre de l’équipe. « On voulait de l'expérience, pour notre équipe jeune, et on voulait des gars qui avaient dû se battre chaque week-end, et savaient comment gagner. »

    Malgré de nombreux absents dans son groupe (Pour la première manche, Pochettino doit faire sans Harry Kane, Harry Winks, Erik Lamela et Serge Aurier, tous blessés, alors que le Coréen Heung-Min Son, en grande forme ces dernières semaines est suspendu) Mauricio Pochettino aborde le match avec enthousiasme. « C’est un rêve de disputer une demi-finale de Ligue des Champions », explique l’entraîneur des Spurs. Désormais, l’Espagnol « vise la lune ».


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club