En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Pour Lyon face à Caen, le rachat ou la crise

    COUPE DE FRANCE

    Actus

    COUPE DE FRANCE

    Pour Lyon face à Caen, le rachat ou la crise

    27 févr. 2019

    > Lyon - Caen (21h)

    Lyon qui a concédé un revers logique contre Monaco le week-end dernier n’a pas le temps de gamberger et doit s’imposer à domicile à l’occasion du quart de finale de coupe de France. Sous peine de déclencher une crise en interne…

    L’OL doit se montrer à nouveau et ne pas décevoir à l’occasion du quart de finale de Coupe de France contre le SM Caen ce soir à 21h. Les Gones qui ont la possibilité de retrouver le dernier carré de la compétition qu’ils n’ont plus atteint depuis leur victoire dans cette compétition en 2012. C’est d’ailleurs le dernier titre en date remporté par l’équipe de Jean-Michel Aulas. A l’époque, Bruno Genesio était l’adjoint de Rémi Garde (poste qu’il a gardé avec Hubert Fournier avant de prendre le poste de n°1 en janvier 2016). Suffisant pour lui faire comprendre l’importance d’un trophée pour couronner une saison.

    Après l’élimination en quart de finale de la Coupe de la Ligue par Strasbourg au Groupama Stadium, personne ne comprendrait un nouvel incident ce soir face à Caen. Les supporters mais sans doute encore davantage le président Aulas qui ne s’est pas gêné pour mettre un coup de pression* à ses joueur après le revers à Louis II (26ème journée, 0-2). Si JMA visait Tanguy Ndombélé, Houssem Aouar ou Memphis Depay (bien que ce dernier ait fait une rentrée intéressante), le langage subliminal pouvait aussi bien faire de son entraineur un destinataire indirect. Il ne reste plus qu’un mois en effet avant que le boss de l’OL ne prenne le choix de prolonger (ou pas) son entraineur. En cas défaite ce soir, même un exploit au Camp Nou dans 15 jours ne pourrait pas le sauver.

    Sans Fékir (blessé), avec Tete et Cornet ?

    Pour cette rencontre capitale, l’entraîneur Lyonnais pourrait faire souffler ses latéraux qui ont beaucoup donné depuis la reprise en 2019. Pour la confiance il devrait maintenir son trio au milieu de terrain. Hors du coup à Monaco, Aouar, Ndombélé et Tousart ont l’occasion de reprendre du crédit auprès du technicien Lyonnais. Memphis devrait débuter mais n’a pas le droit à l’erreur, il remplace Martin Terrier blessé. La possibilité de voir débuter Corner à la place de Traoré est aussi envisagée. Après le match perdu à Monaco, Bruno Genesio regrettait d’avoir aligné quasiment la même équipe que face au Barça (en dehors de Marçal et Tousart alignés à la place de Mendy et Depay). Il ne devrait pas refaire deux fois la même erreur.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club