En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Pourquoi Guardiola est le meilleur

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Actus

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Pourquoi Guardiola est le meilleur

    27 nov. 2018

    Gros plan sur la méthode du Catalan...

    Ce soir face au Manchester City de Pep Guardiola, Lyon doit s’attendre à ne rien maitriser. Si ce ne sont peut-être les contres qui devront faire mouche pour rêver d’exploit. Car les équipes de Guardiola sont dans le contrôle. Et donc, la fameuse possession de balle.

    En moyenne, City a le ballon entre 65 et 75% du temps au cours d’un match. Mais arrêter la méthode Guardiola a la simple possession de balle serait faire injure à celui qui est sans doute aujourd’hui le plus grand technicien en activité sur la planète. On peut parler aussi de l’utilisation des latéraux, qui rentrent souvent à l’intérieur pour apporter un plus au jeu.

    La méthode Guardiola nécessite une certaine manière de jouer, faite de passes courtes, de changements de rythme, de sorties de balle propre de derrière… mais aussi une certaine manière de penser le football. Des joueurs comme David Silva et Kevin De Bruyne (absent ce soir), incarnent parfaitement les exigences du technicien, sans cesse tourné vers le beau jeu, qu’il met magnifiquement au service de l’efficacité. A ce jour, le Catalan collectionne 22 titres, dont deux Ligues des Champions et des victoires dans le trois championnats qu’il a connu (Espagne, Allemagne et Angleterre). Le fondement de sa méthode est aussi basé sur les relations qu’il entretient avec ses joueurs. Le technicien n’hésite pas à être affectif dans son approche pour faire comprendre une nouvelle façon d’appréhender le foot. Avec une très grande place à la tactique, demandant à ses joueurs de réfléchir à ce qu’ils font sur le terrain d’un point de vue collectif. Beaucoup de grands joueurs ont ainsi reconnu avoir progressé à son contact, à l’image de Mascherano (Barcelone) ou Alonso (Bayern Munich). La saison dernière, Sterling avait évoqué sa collaboration avec Guardiola. “Un manager comme lui tire le meilleur de vous car il assure de vous donner des explications quand vous faites des erreurs”. L’international anglais, qui a sans doute fait la meilleure saison de sa carrière (22 buts en 41 matchs, toutes compétitions confondues), est revenu sur les reproches de son entraineurs. “Quand je dribblais sur l’aile, je contrôlais avec l’extérieur de mon pied, ce qui ralentit le ballon. Mais Guardiola vous ramène à ce que vous faisiez avec les U8, à ouvrir votre corps, à trouver votre bon rythme. Des petits détails comme ça…”

    Une de ses particularités est aussi de ne jamais (ou très rarement) aligner la même composition d’équipe. On y voit sa quête perpétuelle à utiliser le mieux possible tout le contexte d’un match, mais aussi la confiance absolue en ses joueurs.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club