En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Pourquoi le PSG pourrait bousculer le Bayern

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Actus

    LIGUE DES CHAMPIONS

    Pourquoi le PSG pourrait bousculer le Bayern

    15 août 2020

    La démonstration de force du Bayern hier face au Barça en fait le favori logique pour la victoire finale. Mais la faiblesse du Barça et les caractéristiques du PSG laissent à penser qu'un duel entre Paris et le Bayern serait nettement plus équilibré. Explications.

    Combien de fois hier soir avons-nous eu la sensation que les espaces se libéraient dans le dos des latéraux du Bayern ? Quand Semedo a pu les prendre lors des 20 premières minutes, on a vu qu’il avait un boulevard qui s’ouvrait devant lui. Mais le latéral droit du Barça a vite plongé, essayant (avec la plus grande difficulté) de se concentrer sur les montées de Davies et les attaques de Perisic… Dans le 11 aligné par Setien, aucun joueur n’était capable de prendre la profondeur en dehors des deux latéraux. Ce n’est pas le cas au PSG ou Neymar et Mbappé bien sûr, peuvent faire très mal en plongeant dans l’espace libre dans le dos de Davies ou Kimmich, mais pas seulement. Di Maria aime aussi s’engouffrer dans ces espaces pour se retrouver face au gardien adverse. Neymar – Mbappé – Di Maria : 3 profils que les Catalans n’avaient pas dans l’équipe hier. Dans l’effectif, seuls les jeunes Fati et Puig ont ces qualités de percussion, ou surtout Griezmann laissé sur le banc par Setien et entré en jeu quand les Barcelonais avaient déjà la tête sous l’eau.

    L’autre raison est le niveau de la charnière centrale. Sur la forme du moment, la paire Thiago Silva – Kimpembe est largement au dessus du duo Piqué – Lenglet. Jusque là, Lenglet compensait les manquements de Piqué, mais hier, le Français a plongé et se trouve directement impliqué sur deux ou trois buts des Allemands.

    Cela nous amène à notre troisième constat : trop de barcelonais étaient très en dessous de leur niveau de jeu pour résister au Bayern. Suarez, Sergio Roberto, Semedo, Lenglet, Busquets, Messi même… Aucun de ces joueurs (sur leur niveau d’hier) n’aurait sa place dans le 11 du PSG aujourd’hui. Sans parler de Ter Stegen qui a passé la pire soirée de sa vie. Ça fait quasiment les deux tiers de l'équipe !

    Ce qui est valable pour le PSG l’est aussi pour Manchester City qui pourrait affronter le Bayern en demi-finale en cas de victoire sur Lyon, même si les joueurs anglais ont des caractéristiques différentes.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club