En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    PSG et OM : je t'aime moi non plus...

    SPECIAL CLASSICO

    Actus

    SPECIAL CLASSICO

    PSG et OM : je t'aime moi non plus...

    25 oct. 2019

    45 mouvements entre les deux clubs

    Entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille, le rendez-vous est toujours attendu et haletant. Mais dans leurs carrières, certains joueurs n'ont pas manqué de le vivre dans les deux camps. Il y a eu 45 mouvements entre les deux clubs ! Et cela ne s’est toujours pas très bien passé, à l’image de Fiorèse, qui vivra très mal son retour au Parc des princes sous les couleurs de l’OM… (photo)…

    C'est le match qui déchire les passions. Entre le PSG et l'OM, l'affiche tourne souvent à la rivalité historique avec, en jeu, la suprématie nationale. Bien au-delà des courbes de forme ou des places au classement des différentes équipes, l'honneur prend le dessus et fait de cette rencontre un rendez-vous à part du calendrier. Même si l'opposition aura surtout pris un degré supplémentaire dans les années 90, ils sont quelques joueurs à avoir porté le maillot des deux formations. L'histoire retiendra qu'il y aura eu plus de 45 mouvements entre le PSG et l'OM. Les premiers se font de la Provence vers la Capitale, en 1970, avec Jean-Pierre Destrumelle et Jean Djorkaeff qui quitte l'OM pour un nouveau club créé sur Paris, le PSG. Trois ans plus tard, c'est Jean-Pierre Dogliani qui les rejoindra. Lui, le buteur qui a permis à Paris de monter en première division, en 1974, pour ne plus quitter l'élite depuis. Dans les années 70, c'est surtout Paris qui recrute à l'OM avec successivement Jean-Pierre Tokoto et Sarr Boubacar. Ce dernier, qui connaîtra une longue carrière d'adjoint au PSG dans les années 90, sera le premier joueur officiellement transféré du PSG vers l'OM en 1983. Un aller-retour que fera seulement Bruno Germain dans les années 90. Jérôme Leroy, un vrai titi parisien, inaugurera la liaison Paris-Marseille-Paris à la fin des années 2000. Pour Xavier Gravelaine, elle sera d'actualité, mais entrecoupée de passages dans d'autres clubs (Strasbourg, Guingamp et Montpellier).

    Sarr Boubacar, premier Parisien transféré à l'OM

    Le premier gros échange interviendra en 1991 quand Jocelyn Angloma est transféré à l'OM en échange de Bernard Pardo, Bruno Germain et Laurent Fournier. Si au départ, Marseille possède un prestige d'avance, le temps fera que le fossé entre les deux formations ne cessera de se réduire. Dans les années 90, les échanges sont monnaie courante. Quand Patrick Colleter, Florian Maurice ou encore Cyrille Pouget tentent le pari de l'OM, Alain Roche ou Benoît Cauet font le chemin inverse. Même George Weah osera l’OM en fin de carrière sans vraiment convaincre comme Daniel Bravo ou Bruno N'Gotty. Au début des années 2000, les courbes se croisent. Et Paris montre sa force d'attraction en allant recruter deux espoirs du football français, Peter Luccin et Stéphane Dalmat. Mais les supporteurs parisiens connaitront de véritables déceptions au moment de voir partir certains chouchous du Parc des Princes comme Frédéric Déhu (2004), Fabrice Fiorèse (2004) et Lorik Cana (2005). Fiorèse restera d’ailleurs l’exemple d’une intégration difficile, voir impossible. En octobre 2004 son retour au Parc est d’ailleurs très tendu. 2009, après avoir brillé à l'étranger (Manchester United, Real Madrid), Gabriel Heinze mise sur Marseille après s'être révélé au PSG cinq ans plus tôt. L'Argentin a la particularité d'avoir marqué sous les deux maillots lors des "Classiques", tout comme Sarr Boubacar avec 3 buts au total. Et si Steve Mandanda possède le record de matches joués entre Marseille et Paris, avec 25 rencontres (bientôt 26 !), c'est Edouard Cissé qui se distingue avec 15 matches partagés entre Paris et Marseille. Lassana Diarra reste le dernier joueur à avoir porté les deux tuniques entre 2015 et 2019. Et même si aujourd'hui, Paris et Marseille ne boxent plus dans la même catégorie, le Classique de la Ligue 1 reste un match à part pour les joueurs des deux camps.

    > Retrouvez cet article, ainsi que toute l'actualité du PSG dans le magazine Le Foot Paris, actuellement chez votre marchand de journaux.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club