En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Puel : « je ne tape pas spécialement sur les cadres »

    COUPE DE FRANCE

    Actus

    COUPE DE FRANCE

    Puel : « je ne tape pas spécialement sur les cadres »

    5 mars 2020

    > Saint-Etienne - Rennes (20h55)

    Avant la demi-finale contre Rennes ce soir, qui peut pertmettre aux Verts de sauver leur saison, Claude Puel est resté très pragmatique et n'a pas souhaité alimenter la polémique sur sa gestion de l'effectif.

    Cette demi-finale est-elle le moyen de sauver la saison de votre équipe ?
    Je n’ai pas de réflexion par rapport à ça... Ce qui m'intéresse avant toute chose, c'est de se donner les moyens de gagner ce match, pas de spéculer sur ce que représente ce match, même s'il s'agit d'une demi-finale avec la perspective d'une finale derrière. Il faut se focaliser sur ce match, pas sur ses conséquences. Faire une projection dessus, c'est secondaire. Je ne suis pas dans cet état d’esprit.

    Justement, concernant le comportement de l’équipe, comment expliquez-vous ces différences entre les mi-temps, comme dans le derby dimanche dernier ?

    C'est difficile à expliquer. Si on le savait, on corrigerait plus vite les choses, car on sait l'importance d'une entame de match pour marquer le territoire et prendre confiance. On se doit de ne pas être en réaction mais acteurs. C'est à nous de passer outre et de profiter du soutien de nos supporters pour faire l'entame qui se doit devant Rennes. Une première période comme dans le derby, ce n’est pas possible.

    Contre Rennes, qui a toujours répondu présent en coupe et qui a la possibilité de retourner une deuxième fois de suite au Stade de France, cela risque d’être compliqué…

    On l'a relancée quand on est allés à Rennes (1-2, le 1er décembre) et j'espère qu'elle va nous relancer en venant ici. Rennes possède de bons joueurs. Cette équipe est compétitive. Après, j'aime à penser que cela peut dépendre de nous. Dimanche dernier, même si c'était Lyon en face de nous, on a montré qu'on était capables de la bouger en seconde période. Il faut se lâcher, pas se focaliser sur l'adversaire. Il faudra jouer à notre meilleur niveau, en montrant ce dont on est capable de faire. Ce que l'on fait, mais de façon trop intermittente. Une demi-finale de Coupe de France ne ressemble pas à un match de championnat. Contrer Lyon nous avons fait des choses positives dont il faut s’inspirer contre Rennes.

    Que répondez-vous à ce qui disent que vous êtes « en guerre » contre les cadres ?

    Mon travail c'est que mes joueurs puissent se lâcher. Je ne tape pas spécialement sur les cadres, on a un effectif qui a été pas mal chamboulé tout au long de la saison, de par les matchs et les indisponibilités. On verra sur qui on pourra compter à chaque match..


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club