En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Puel veut la peau de Romeyer

    Saint-Etienne

    Actus

    Saint-Etienne

    Puel veut la peau de Romeyer

    20 mars 2020

    Malaise chez les Verts

    Rien ne va plus à Saint-Etienne... Alors que l'actualité sportive est à l'arrêt, les Verts font parler d'eux quand même et se préparent une fin de saison compliquée en cas de reprise.

    S’il y a un bien un club qui aurait tout intérêt à voir la saison 2019/2020 annulée, c’est bien l’AS Saint-Etienne. Certes, Bernard Caïazzo a clairement affiché sa position en faveur d’une reprise dans un intérêt économique, mais sincèrement, on se demande si les Verts n’ont pas tout à perdre dans une éventuelle reprise du championnat. Non seulement le calendrier de Saint-Etienne est costaud (les Stéphanois iront à Monaco et au Parc, alors qu’ils recevront Rennes et Lille, le tout alors qu’ils n’ont que 3 points d’avance sur le barragiste, Nîmes), mais surtout, le club est déchiré en interne par une crise sans précédent.

    Alors que la crise de résultats est à deux doigts de faire vaciller le club et que la participation à la finale de la Coupe de France n’empêchera pas le club de tomber en Ligue 2 si ça continue sur ce rythme, une nouvelle petite bombe a secoué le club hier. Selon nos confrères de l’Equipe, Claude Puel demandé la tête de Roland Romeyer ! L’entraîneur des Verts (qui a le titre de manager général) a en effet averti ses présidents qu'il claquerait la porte en fin de saison si Romeyer (président du directoire) ne se retirait pas, et pour de bon, de la direction opérationnelle du club. Puel reprocherait à Romeyer des ingérences dans les négociations des contrats ainsi, mais aurait aussi été agacé par plusieurs autres décisions mal venues (comme le remboursement de notes d’hôtel…).

    Une situation qui amène encore un peu plus de tension au sein du club, même si celle-ci est atténuée par le contexte de crise sanitaire et le fait que le club soit complètement fermé. On peut toutefois s’inquiéter sur l’ambiance à la reprise avec un entraineur en conflit ouvert avec l’un de ses présidents, sans aucune garantie sur la suite du projet. A moins que d’ici là, l’ultimatum de Puel ait eu son effet…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club