En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Quand Gourcuff prend la défense de Girotto

    Ligue 1

    Actus

    Ligue 1

    Quand Gourcuff prend la défense de Girotto

    20 sept. 2019

    > Strasbourg - Nantes (20h45)

    Très critiqué la saison dernière pour son irrégularité et ses expulsions à répétition, Andréi Girotto a été replacé en défense centrale par Christian Gourcuff. Au plus grand bonheur des Canaris, sur le podium avant leur déplacement à Strasbourg ce soir.

    Pour Andrei Girotto, la saison 2018/2019 restera un des plus mauvais souvenirs de sa carrière. Et pas seulement à cause de la disparition tragique d’Emiliano Sala. D’abord très peu utilisé par Cardozo avant d’être relancé par Halilhdozic, le Brésilien sera exclu à 3 reprises en 20 matchs de championnat. Un triste record en Ligue 1 qui n’aide pas à son intégration dans l’équipe. A tel point que cet été, le milieu brésilien de 27 ans n’était pas retenu par les supporters, très critiques à son égard. Et puis Diego Carlos est parti. Où plutôt, Christian Gourcuff est arrivé.

    Dès la deuxième journée pour la venue de l’OM à la Beaujoire, le successeur d’Halilhodzic décide de l’aligner en défense centrale au côté de l’inoxydable Laurent Pallois. Depuis, les Canaris n’ont encaissé qu’un seul but (à Amiens, but de Lafont contre son camp). La paire Pallois-Girotto fonctionne si bien que le franco malien Molla Wague, arrivé cet été en provenance de Caen (recruté pour palier au départ de Diego Carlos) est désormais abonné au banc.

    « Un garçon super sérieux avec une super mentalité »

    « Sur le premier match à Lille, on avait un problème de vitesse, d’anticipation et de relance », explique Gourcuff pour justifier le positionnement du Brésilien en défense centrale.

    « L’apport d’Andrei est fantastique, expliquait l’entraîneur des Canaris après la victoire contre Brest dont il fut un des grands artisans, s’imposant comme un véritable rempart sur la route des Bretons. « C’est un garçon super sérieux avec une super mentalité ».

    L’ancien joueur de Chapecoense, où il a passé une saison (après la terrible catastrophe d’avion qui a couté la vie à 19 membres de l’équipe), apprécie son nouveau positionnement. « Je me sens bien à ce nouveau poste, explique-t-il, c’est un rôle différent, mais le coach me fait confiance et je veux lui rendre ». Il s’applique tellement, qu’après 5 matchs, celui qui a pour exemple Marquinhos est présenté comme l’un des tous meilleurs défenseurs de Ligue 1.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club