En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Quand le président de la Liga nous prend pour des c....

    Chronique

    Actus

    Chronique

    Quand le président de la Liga nous prend pour des c....

    9 août 2019

    La chronique de Stéphane Désenclos

    Vainqueur de 7 des 11 dernières Ligues des Champions (4 pour le Real, 3 pour Barcelone), l’Espagne ne veut pas partager. Ainsi notamment, Javier Tebas, le président de la Ligue espagnole fait tout son possible pour mettre des bâtons dans les roues de ce que l’on pourrait appeler « les nouveaux riches », qui rêvent de dominer le football européen.

    Après avoir demandé une enquête à l’UEFA sur la façon dont le PSG dépense son argent au lendemain du transfert de Neymar dans la capitale, il y a deux ans, Javier Tebas ne lâche pas le club de la capitale, mis dans le même sac que Manchester City. « Les dirigeants du football européen doivent faire preuve d’un plus grand engagement pour préserver la santé du football au niveau national. Cela inclut des contrôles financiers rigoureux visant à limiter les clubs-Etats tels que Manchester City ou le PSG qui ont des dépenses exorbitantes. Le fair-play financier est encore faible à ce jour » vient de déclarer le président de la Liga, qui n’a pas peur du ridicule.

    En effet, après avoir recruté Militao, Hazard, Mendy, Rodrygo et Jovic, ce sont plus de 300 millions d’euros qui sont sortis des caisses du Real Madrid, pour 125 M€ de ventes, soit une balance de -175 M€.

    Côté Barça, on en est déjà à 255 M€ dépensés (pour Griezmann, De Jong, Neto ou Firpo notamment) pour 146 M€ de ventes, soit une balance de – 109 M€ !

    En ce qui concerne le PSG, le club affiche un équilibre quasi parfait entre les ventes (79 M€) et les achats (80 M€). Si Manchester City a été plus dépensier, le club anglais affiche une balance de -98 M€ ce qui est moins que les deux clubs espagnols...

    On pourrait aussi rappeler à M. Tébas les sommes folles dépensées par les deux plus grands clubs espagnols avant 2010 et la mise en place du fair-play financier par l’UEFA, en partie à la demande de clubs comme le Real et le Barça…

    On peut aussi lui rappeler que le Real comme le Barça continuent d’avoir les yeux qui brillent en pensant à Pogba (pour lequel M.U demande 150 M€) ou Neymar (que le PSG ne cèdera pas à moins de 222 M€)… Au minimum, on peut penser que le marcato de ces deux clubs n'est pas terminé. Ce qui, quoi qu'il arrive, est le cas de City, les Anglais ayant fermé.

    De notre côté, on se dit que (sans y croire vraiment), peut-être un jour, notre cher M. Tébas arrêtera de nous prendre pour des c….


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club