En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Quand les trophées UNFP font débat

    HORS-JEU

    Actus

    HORS-JEU

    Quand les trophées UNFP font débat

    4 mai 2019

    Gasset, Sels... les oubliés

    Deux jours après que l’UNFP (Union National des Footballeurs Professionnels) ait dévoilé la liste des finalistes pour les récompenses traditionnelles de fin de saison, le débat fait rage dans les cafés du commerce. Et pas seulement. Plusieurs choses interpellent dans les listes des finalistes. La présence d’Hatem Ben Arfa en finale pour le meilleur joueur, l’absence du Strasbourgeois Mats Sels pour le meilleur gardien… Mais la plus grosse surprise est de ne pas trouver Jean-Louis Gasset parmi les nominés au titre de meilleur entraineur.

    Si la présence de Tuchel (surtout pour la première partie de saison) et Galtier (le grand favori) parait logique, en revanche, c’est le nom de Genesio qui fait tiquer. Il est cependant important de rappeler que ce sont les acteurs de la saison eux-mêmes qui ont voté. Ainsi par exemple, ce sont les 20 entraîneurs de Ligue 1 qui se sont prononcés pour élire le meilleur entraineur de la saison.

    Ce qui rend d’ailleurs les résultats de votes parfois encore plus surprenants, notamment si on écoute Gasset, qui pourrait symboliser le regard des techniciens sur leur travail. « L’Oscar est à celui qui réussit sa mission. Je prends un exemple. Bernard Blaquart de Nîmes est dans la première partie du tableau avec une équipe promue qui produit du jeu avec un petit budget. C’est son Oscar à lui, il a fait une très bonne saison, a expliqué l’entraîneur des Verts. Christophe Galtier fait une très bonne saison aussi. Après que les gens mettent ceux qui sont les premiers du championnat, c’est logique puisqu’ils sont devant. Mais chaque entraîneur qui a réussi sa mission et son objectif devrait avoir un Oscar. Si on me donne à la fin de la saison une lampe de mineur, ça sera le plus beau des cadeaux. Ça voudra dire que collectivement, on est arrivé là où on devait arriver. Je n’ai pas besoin d’un Oscar ».

    > Tous nominés :

    Meilleur gardien : Alphonse Aréola (PSG), Benjamin Lecompte (Montpellier), Mike Maignan (Lille), Athony Lopes (Lyon) et Edouard Mendy (Reims).
    Meilleur entraineur : Thomas Tuchel (PSG), Bruno Genesio (Lyon), Christophe Galtier (Lille),

    Thierry Laurey (Strasbourg) et David Guion (Reims).

    Meilleur français de l’étranger : Hugo Lloris (Tottenham), Antoine Griezmann (Atletico de Madrid), Paul Pogba (Manchester United), Bgolo Kanté (Chelsea) et Karim Benzema (Real Madrid)

    Meilleur joueur de Ligue 2 : Farid Boulaya (Metz), Gaëtan Charbonnier (Brest), Alexis Claude-Maurice (Lorient), Renaud Cohade (Metz), Habib Diallo (Metz)
    Meilleur gardien de Ligue 2 : Vincent Demarconnay (Paris FC), Gautier Larsonneur (Brest), Jean-Louis Leca (Lens), Alexandre Oukidja (Metz), Mamadou Samassa (Troyes)
    Meilleur entraîneur de Ligue 2 : Frédéric Antonetti (Metz), Jean-Marc Furlan (Brest), Pascal Gastien (Clermont), Philippe Hinschberger (Grenoble), Didier Ollé-Nicolle (Orléans)

    > Les résultats seront dévoilés lors de la traditionnelle soirée organisée par l’UNFP et retransmise sur BeInsports, dimanche 19 mai.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club