En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Quand les Verts perdent la tête

    Saint-Etienne

    Actus

    Saint-Etienne

    Quand les Verts perdent la tête

    23 sept. 2019

    Malaise

    Ebranlé par un début de saison catastrophique, Saint-Etienne a perdu la tête. Résultat : en attendant un possible (mais compliqué) retour de Jean-Louis Gasset, c'est un Ghislain Printant sous pression, qui refuse de démissionner (et on le comprend) qui devrait diriger l'équipe mercredi, contre l'avis de ses présidents incapables de prendre une décision tranchée !

    Rien ne va plus à Saint-Etienne. Scotché dans le bas du classement avec une seule victoire en 6 matchs de championnat, l’équipe de Ghislan Printant n’a plus gagné depuis le 10 août et sa victoire à Dijon (2-1). Alors que la crise bat son plein dans le Forez, les rumeurs les plus folles circulent. Parmi elles, le retour possible de Jean-Louis Gasset sur le banc.

    Lundi matin, des médias proches du club expliquaient que Bernard Caiazzo avait contacté son ancien entraîneur, officiellement parti en mai dernier par lassitude, pour lui demander de revenir. Une information démentie par le co-président des Verts sans franchement être convaincant. « Si j’avais fait ça, cela voudrait dire que nous voulons changer d’entraîneur », commentait naïvement Caiazzo, refilant la patte chaude à Romeyer. « Pour l’entraîneur, c’est Roland qui décidera », ajoutait Caiazzo qui, au printemps dernier n’était pas un fervent partisan de l’option choisie au final.

    Quoi qu’il en soit, lundi matin, Printant n’était pas au milieu de ses joueurs pour le décrassage des titulaires et la séance réservée à ceux qui n’ont pas ou peu joué à Angers. On raconte qu'à la même heure, Romeyer avait convoqué Printant pour lui réclamer sa démission. Lequel, sous contrat jusqu’en 2021, aurait refusé. On peut au passage s’étonner d’une telle démarche de la part d’un président de club...

    Gasset - Romeyer; de la friture sur la ligne

    En ce qui concerne Gasset, ses relations très tendues avec Romeyer avaient aussi eu une influence sur son choix de partir et on le voit mal aujourd’hui accepter de travailler de nouveau avec lui. Mais dans le foot tout est possible et Caiazzo a joué sur la fibre sensible...

    Pour l’instant, faute de solution de rechange, c’est en tout cas Ghislain Printant qui dirigera sans doute les Verts face à Metz mercredi soir. Avec l’espoir d’une première victoire à domicile pour convaincre le tandem Romeyer-Caiazzo de le conserver.

    Une situation qui ternie considérablement l’image d’un club qui semble subir les faits depuis le mois de mai (départs de Rocheteau, Gasset et Paquet) et dont la gouvernance bicéphale est sérieusement mise à mal.

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club