En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Quintero sur les traces de Fabiano ?

    Copa Libertadores

    Actus

    Copa Libertadores

    Quintero sur les traces de Fabiano ?

    10 déc. 2018

    Ancien bide du Stade Rennais, le Brésilien avait ensuite explosé au plus haut niveau.

    Auteur d’un but aussi beau que décisif hier soir dans la finale retour de la Copa Libertadores, Juan Fernando Quintero s’est rappelé aux souvenirs des Rennais. On se souvient que lors de l’été 2015, le talentueux gaucher colombien, âgé alors de 22 ans, débarquait en Bretagne prêté par Porto. 14 matchs (toutes compétitions confondues) et 2 buts plus tard, en avril 2016, le Stade Rennais mettait un terme anticipé à son prêt. Dans la foulée, Porto le cédait à l’Independiente, d’où il rejoignait River Plate en janvier dernier.

    Deux ans et demi après son départ du Stade Rennais, le milieu de terrain offensif colombien termine une grosse saison, qui lui a permis de disputer la Coupe du monde avec son pays et de remporter le plus prestigieux de trophées en Amérique du Sud. Le début d’une belle carrière ? L’international colombien peut en tout cas espérer suivre les traces de Luis Fabiano, autre sud-américain, ancien bide du Stade Rennais avant d’exploser à Sao Paulo puis surtout au FC Séville.

    Rennes, une étape importante pour Fabiano...

    Arrivé à Rennes lors de l’été 2000 (contre 12 millions d’euros, bonus compris), en provenance de Ponte Petra (Brésil), il a 19 ans et n’arrive pas à convaincre son entraineur, Paul Le Guen. Cinq mois plus tard (7 apparitions, aucun but), le jeune Brésilien est prêté à Sao Paulo. Après un prêt fructueux (18 buts en 21 apparitions), il revient en Bretagne mais n’y arrive toujours pas. En janvier, retour à la case départ pour deux grosses saisons avec Sao Paulo. 49 buts en 57 matchs viennent traduire sa montée en puissance, avant l’avènement en Europe sous les couleurs du FC Séville (après un passage discret d’une saison à Porto). Au passage, Fabiano remporte deux Ligues Europa, une supercoupe d’Europe et une coupe d’Espagne. Il a aussi rejoint la seleçao (28 buts en 45 sélections) avec laquelle il remporte la Copa America (2004) et la Coupe des Confédérations (2009) dont il sera le meilleur buteur. « Je n’ai pas réussi à m’adapter, j’étais malheureux, je ne jouais presque pas et le Brésil me manquait », se souvient Fabiano. « Mais ce passage à Rennes m’a énormément servi pour la suite de ma carrière ».

    A Quintero le tour ?


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club